Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Revue de patron – Veste Julia République du chiffon

Je vous propose un article un peu particulier aujourd’hui. Je ne vais pas simplement vous donner mon avis sur la veste Julia de République du chiffon mais comparer l’ancien patron PDF aujourd’hui retiré de la vente à la nouvelle version, récemment ressortie en pochette. Alors je vous préviens, c’est un article un peu long. Préparez-vous un thé ou un café et c’est parti !

Cet article va être assez dense car je veux vous donner le plus d’informations documentées possibles afin que vous puissiez vous faire votre avis. Je vais donc l’organiser en 5 grandes rubriques : l’intro où je vous donne un peu de contexte sur mon histoire avec Julia, le comparatif à proprement parlé des patrons (planche et explications), puis de mes deux vestes (tissus choisis et différences quant au col, empiècements et manches), je finirai par mon avis et les photos portées.

N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cet article : trop long, trop ou pas assez détaillé, est-ce que vous auriez préféré 2 articles… Tous vos retours m’intéressent. J’ai hésité à faire une saga avec plusieurs articles mais j’ai finalement préféré mettre toutes les infos au même endroit. Dites-moi si ça vous convient ainsi.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

intro

préambule

Avant de commencer cet article, je tiens à préciser quelques petites choses. Déjà, je ne tiens absolument pas à lancer une polémique autour de ce patron. Il y en a déjà eue et Géraldine y a répondu que ce soit via son Instagram soit sur son blog. Je ne compte donc pas revenir là dessus.
Je précise également que la couture est un loisir pour moi. Je n’ai aucun diplôme en couture. Je n’ai jamais pris de cours de couture, j’ai appris seule avec l’aide des blogs et de YouTube. Mon avis est donc totalement subjectif et, lorsque je remonte une difficulté, elle peut venir de moi et d’un manque de connaissance.
Ensuite, je tiens également à préciser que je propose cette comparaison de mon propre chef et que j’ai payé mes patrons. ça peut paraître évident mais ça va mieux en le disant. 🙂

JULIA ET MOI

Il faut savoir que Julia a été mon premier gros challenge couture. Dès que Géraldine avait commencé à dévoiler ce patron sur Instagram, j’avais eu un énorme coup de coeur, confirmé au lancement notamment grâce à la merveilleuse version d’Alice Le Coussin du singe.
Le patron est sortie en Février 2014 et je l’ai acheté assez rapidement. Je cousais depuis moins de deux ans et c’était ma première veste doublée. J’ai cousu une première version totalement catastrophique dans un tissu super cheap puis je me suis attelée à une seconde version dans un plus joli tissu. J’y ai passé tout un week-end. En m’appliquant, prenant mon temps. Et malgré tout le résultat n’était pas à la hauteur. Grosse déception. Je me suis dit que finalement, je n’étais pas si douée que ça en couture. Et Julia est tombée dans l’oubli.

Je n’étais pas la seule à avoir flashé sur Julia. Clothilde s’y est attaquée et a réussi une très jolie version (dont je ne retrouve pas l’article, désolée). Sandra, mon modèle en couture, s’y est elle aussi cassée les dents (elle en parle ici).

Et début 2016, Mademoiselle Bli a décidé de reprendre ce patron, de modifier les éléments posant problème et elle a partagé une version absolument parfaite. Elle a rédigé trois articles passionants sur le sujet avec notamment un pas-à-pas pour l’assemblage des enformes bas et petit col.
Nous en avons pas mal discuté via Instagram et Mademoiselle Bli m’a proposé de m’envoyer ses pièces de patron modifiées. J’ai ainsi pu reprendre les miennes et réaliser ma première version 2014 de Julia quasi parfaite !! Lorsque j’en ai parlé sur Instagram, nombre d’entre vous ont été intéressées par cette veste puis déçues de savoir qu’elle n’était plus disponible à la vente.
C’est alors, quelques jours plus tard, que Géraldine a annoncé qu’elle allait ressortir le patron en version pochette, totalement retravaillé, dans sa collection PE 2016. ça tombait à pic !
Comme je sais que beaucoup ont été échaudées par Julia version 2014 ou ont peur de se lancer, je me suis dit que ce serait intéressant de faire un comparatif entre les deux versions. J’ai donc acheté la pochette et nous y voici !

comparatif : le patron

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

méthodologie

Julia a 27 pièces et le patron est proposé sans marges de couture. Je n’avais donc absolument pas l’intention de reporter de nouveau toutes ses pièces, rajouter les marges et découper. J’ai donc pris mes anciennes pièces de la version 2014 que j’ai superposées avec les nouvelles pour vérifier si des modifications devaient être apportées. Cela m’a permis de gagner énormément de temps.
Ensuite, j’ai suivi à la lettre les nouvelles explications.

description rapide

Julia est une veste doublée avec un très joli col en plusieurs parties et des poches passepoilées. Le patron est notée en difficulté 4/4 et s’adresse donc à des couturières confirmées. Cet élément est très important pour moi car, même avec pas mal d’expérience, Julia reste une masterpiece et il ne faut pas s’y atteler à la légère, au risque d’être déçue.

la planche

Je pense que le principal problème de Julia version 2014 était sa planche, très difficile à lire.  Je m’en suis d’ailleurs rendue compte en comparant mes pièces de patron. J’ai dû en modifier 14 dont 3 que j’ai entièrement re-décalquées. Et pourtant, j’ai été surprise de voir que très très peu de pièces ont été modifiées sur la nouvelle version. Sauf erreur de ma part, hormis l’enforme petit col (qui était trop courte dans la version 2014), je n’ai pas noté de grand changement.
Mais alors pourquoi 14 pièces modifiées ? Principalement car la planche étant de lecture très difficile, je n’arrivais pas à savoir où commençait et ou s’arrêtait mes pièces. Au final, j’ai repris presque toutes les pièces col et enformes de quelques cm mais vous verrez plus loin que cela fait toute la différence.

Ancienne version

On voit sur l’ancienne version que les tailles ne sont pas distinguées par une couleur ou un tracé différent, ce qui les rend difficiles à reporter.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

nouvelle version

Chaque taille est présentée dans une couleur dédiée. Les pièces de la doublure sont tracées en pointillées, celle de la veste principale en tracé plein. C’est limpide, aucune risque d’erreur.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Enfin, la pièces enforme petit col a bien été modifiée pour faire exactement la même taille que le petit col.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Enforme petit col – AVANT

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Enforme petit col – APRES

Côté planche donc, un gros travail a été fait pour en simplifier la lecture. Rien à redire.

Petite erreur :

J’ai toutefois noté 1 problème que je vous remonte. Il me semble que les tracés du pli bas de la doublure dos sont inversé (34 à la place du 46 et ainsi de suite). On voit sur les images que, sur le pli du haut, le tracé du 34 est le plus à droite alors qu’il est tout à gauche sur le pli bas.
J’ai alerté Géraldine sur ce point. Je modifierai cette mention en fonction de sa réponse si jamais l’erreur vient de moi.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Doublure – Pli haut OK

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Doublure dos – Pli bas inversé

les explications

Je vais aller assez vite sur cette partie. Les explications de la première version de Julia était succinctes. Une attention particulière a été portée aux nouvelles explications, beaucoup plus détaillées.
Je vous montre par exemple l’ancienne et la nouvelle version pour la poche passepoilée :

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Poches passepoilées -AVANT

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Poches passepoilées -APRES

Les explications sont donc beaucoup plus claires. N’oubliez pas toutefois que Julia est notée en niveau 4/4 et qu’elle s’adresse donc à un public de couturières confirmées. Les explications ne reprennent donc pas toutes les bases dont une débutante pourrait avoir besoin.

petite erreur

Au sujet des poches passepoilées, la version 2014 proposait une poche avec deux passepoils alors que la version 2016 n’en met qu’un (poches paysannes je crois). Or, la taille du passepoil n’a pas été modifié. De ce fait, le passepoil ne recouvre pas totalement la poche et j’ai dû en poser un second.
Je ne suis pas 100% sûre de moi, j’ai peut-être mal compris. J’ai alerté Géraldine sur ce point. Je modifierai cette mention en fonction de sa réponse.

comparatif : les vestes finies

Ici, je vais d’abord vous décrire rapidement chacune de mes vestes puis je comparerai dans le détail les points principaux : col, empiècements, manches.
J’ai cousu Julia en taille 34, elle est parfaite ainsi pour moi qui aime mes vestes très ajustées.

version 2014

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

C’EST FAIT COMMENT ?

J’ai cousu cette première version dans un sergé laine et soie noire de chez Bennytex. La doubure (viscose à fleurs) vient aussi de chez eux. J’ai réalisé les empiècements d’épaule ainsi que les poches passepoilées dans un jacquard texturé noir de chez Mondial tissu.
J’aime beaucoup utilisé la viscose en doublure car elle est très agréable à même la peau et glisse suffisamment bien.

VERSION 2016

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

C’EST FAIT COMMENT ?

Pour cette dernière version, je n’ai pas lésiné sur la qualité. Le tissu principal est un satin de coton de chez Agnès B. J’ai utilisé la face satiné pour le col, les enformes et les passepoil et le côté mât pour le corps et les manches de la veste.
J’ai utilisé une viscose pour la doublure et un satin rose pâle nacré pour les empiècements. Les deux viennent de chez Anna Ka Bazaar.

LES COLS ET LES EMPiècements

Sur la version 2014 , j’ai dû beaucoup tirer sur mes pièces de col et d’enformes pour les faire coïncider avec le corps de la veste. Cela se voit car les pièces font des plis.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Empiècement bas dos – AVANT

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Col – AVANT

Comme je vous le disais plus haut, j’ai dû reprendre toutes ces pièces pour la version 2016 et tout s’emboîte maintenant à la perfection. Ces soucis n’étaient pas liés au patron en lui-même mais bien à mon incapacité à lire correctement la planche de 2014.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Empiècement bas dos – APRES

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Col – APRES

Enfin, comme je l’ai déjà dit, la taille de l’enforme petit col correspond maintenant au col et il n’y a donc plus aucune difficulté pour assembler les enformes avec les empiècements entre le col et le bas.

les manches

Sur la version 2014, la pose des manches avait été un gros souci pour moi. Beaucoup trop d’embu à résorber, je n’y étais pas arrivée. Heureusement, Mademoiselle Bli ayant totalement redessiné la tête de manche, la version 2014 (noire donc) que je vous présente à des manches parfaites !
Sur la version 2016, j’ai redécalqué les manches telles que proposées et je me suis rendue compte qu’elles n’avaient pas été modifiées. Cela ne m’a pas inquiétée car j’ai aussi réalisé que j’avais (encore !) mal décalqué la petite partie des manches et que la bonne taille était plus petite (ce qui, de fait, réduit l’envergure totale).
Et bien malgré tout, je n’y suis encore une fois pas arrivée. J’ai vraiment lutté et j’ai fini par réussir à assembler une manche. C’était le soir, je n’étais pas très contente du résultat et j’ai décidé que la seconde attendrait le lendemain. Au réveil, j’ai tout  défait et j’ai recoupé mes têtes de manche en suivant le modèle de Mademoiselle Bli. Je les ai moins rabotées en tenant compte de la différente de la petite partie. Au final, le résultat de ma version 2016 est moins nickel que ma version 2014 totalement modifiée.

Voici donc à quoi ressemblait ma manche sans modification :

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Manches – Version 2016 sans modification

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Manches – Version 2016 sans modification

On voit qu’il y a beaucoup de « becs » et un pli fort disgracieux sur le devant sous l’empiècement. Cela vient du fait que pour résorber l’embu, j’ai dû faire courir mon fil de fronces très bas le long de l’emmanchure.

Voici maintenant la manche après avoir modifié la tête de manche :

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Manches modifiées

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Manches modifiées

Ce n’est pas parfait mais les becs et le pli ont disparu.

Et enfin, ma version 2014 dont la tête de manche avait été encore plus modifiée grâce à Mademoiselle Bli.

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Donc au final, les manches les plus parfaites sont celle de ma version 2014 qui n’ont rien à voir avec le modèle initial.

Ma version 2016 est correcte mais pas parfaite. Si j’ai le courage, je les reprendrai.
Si quelqu’un a réussi à monter les manches de Julia sans difficulté, n’hésitez pas à partager votre technique. Le souci vient peut-être de moi et je suis toujours prête à m’améliorer.

mon avis

Il ne fait aucun doute pour moi qu’un travail minutieux a été apporté à cette nouvelle Julia 2016. La planche et les explications sont incomparables avec la version 2014.

Un bémol toutefois sur les manches qui me paraissent toujours trop difficile à assembler.

Je commence à avoir pas mal de bouteille en couture. Je n’en suis pas à ma première veste doublée et pourtant, même cette fois-ci, Julia m’a donné du fil à retordre. Je déconseille vraiment ce patron à un débutante que cela risque de décourager. Je pense notamment qu’en 2014, je m’étais fixée un challenge trop dur pour moi et que je n’étais pas assez expérimentée.
Par exemple, lors de l’assemblage final, le fait que l’enforme petit col soit trop petit m’avait totalement bloquée. J’étais comme une poule devant un couteau (oui, mamie Lise aime les expressions désuètes !). Lorsque je l’ai recousue, la modification à apporter m’a semblée absolument évidente.
Je suis convaincue qu’il ne faut pas se bloquer et ne pas hésiter à s’affranchir de son niveau pour viser plus haut et se lancer des défis. C’est ainsi qu’on progresse. Toutefois, je pense qu’il faut au moins avoir déjà cousu un modèle plus simple de veste doublée avant de s’attaquer à Julia. Bernadette par exemple de République du chiffon est très bien pour démarrer ou la Lourdes Cropped Jacket de Named Pattern. Cela vous permettra d’acquérir les bases de ce genre de modèles sans la complexité liée aux poches passepoilées, au col…

Pour en revenir à Julia, j’adore mes deux versions. La noire a déjà été beaucoup portée et je sais déjà que la nouvelle suivra le même chemin.

Je finis cet article en vous rappelant que Géraldine propose d’offrir un patron PDF de leur choix à toutes les couturières détentrices de la version initiale de Julia et qui achèteront la nouvelle. Les modalités sont décrites sur la fiche du patron.

les photos portées

VERSION 2014

(La lumière était désastreuse donc je vous épargne l’avalanche de photos de piètre qualité.)
Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

 

VERSION 2016

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

Veste Julia - République du chiffon - Made by Lise Tailor

LA PHOTO BONUS 

Les cheveux dans le vent !!

veste-julia-republique-du-chiffon - 119

Incoming search terms:

  • république du chiffon manteau à pli
  • republique du chiffon polemique
  • comment decouper une planche de patron république du chiffon
  • lise tailor veste jacky
  • patron manteau
  • veste julia

37 réflexions sur “Revue de patron – Veste Julia République du chiffon

  1. Madebycelinette dit :

    Merci pour cet article très détaillé que j’attendais avec impatience. Je préfère tout avoir dans un article: je trouve que c’est plus pratique de le retrouver quand on cherche un point particulier!! Personnellement je pense que je vais passer mon tour qu sur cette nouvelle version de Julia: trop de pièces à decalquer et sur lesquelles ajouter les marges de couture et encore beaucoup d’imprécisions. .. Je te remercie vraiment de ton retour qui va m’économiserbeaucoup de temps!! Pour finir (mais j’aurai du commencer par là!même tes versions sont très belles et te vont très bien!!

    • lisetailor dit :

      Je suis super contente que mon article te plaise. J’ai essayé d’être le plus honnête possible. C’est un patron superbe mais il nécessite un travail fou de préparation. Merci beaucoup pour ton si gentil message, ça me fait vraiment très plaisir ! Bises

  2. Hélène dit :

    Ton article est pas si long que ca t inquiète! 🙂
    Et sympa même si perso la veste me laisse de marbre car elle ne colle pas du tout avec ma morphologie. 😉
    Et merci de permettre a mes épingle sur mon écran d accueil d avoir un blog alimenté tous les 2 jours… 😉

    • lisetailor dit :

      Merci pour ton message. Tu me rassures sur la longueur de l’article. 🙂 Je vais essayer de garder le rythme sur les publications, même si ce n’est pas toujours facile de tout concilier.

    • lisetailor dit :

      Merci pour ton retour, je suis contente que l’article ne t’ait pas paru trop long. Je veux bien ton retour quant aux manches. Je suis curieuse de savoir si le souci vient de moi ou pas.

  3. Sandra dit :

    Merci ma belle pour cet article, il m’a presque donné envie de la refaire mais je n’en ai pas le courage… Je préfère lire toute les info dans un seul et même article et le tiens est très très très complet MERCI !
    Tes deux vestes sont splendides bravo

    • lisetailor dit :

      Merci ma belle !! En le rédigeant, j’ai bien pensé à toi et tes pas à pas. Je n’ose même pas imaginé le temps que tu dois y passer !! Je suis contente que l’article t’ait plu en tout cas. Bisous

  4. Laure dit :

    Super article très intéressant!!! Merci pour ce genre d’article qui est exactement ce que je recherche sur les blogs de couture. Tu as vraiment bien fait de te créer un blog car tes retours seront très utiles à nombre d’entre nous je crois !!!

  5. Perrine dit :

    J’aime IG pour son côté instantané, pour l’excitation de partager vite vite les cousettes et pour les coups de main des insta-copines quand on bloque. Mais les blogs j’adoooore aussi ! Ces petits moments privilégiés de lecture (rien qu’à moi, tranquille) où les créations et les patrons sont décortiquées sous toutes les coutures (17H51 c’est l heure de la blague…)…
    En passionnée j’ai trouvé cet article passionnant (oui 17h52 c’est l’heure de l’effet de style). La coupe de Julia et ses petits empiècements sont ravissants et le noir lui va si bien !!!
    Tentée, oui peut-être mais plutôt cet automne, pour la rentrée… Car c’est un boulot de dingue (pour un rendu au top heureusement). Je pense refaire une Françoise et j’attends aussi la veste de Pauline en attendant 😉 Plein de bises la belle ! (Et je vois qu’on prend goût au shooting photo hein ! pour notre plus grand plaisir !!!).

    • lisetailor dit :

      Merci pour ton message !! Vivement demain 17.51 et 17.52 dis donc !! 🙂
      Francoise est plus abordable c’est vrai. Je ferai le même genre d’article pour la future veste de Pauline que j’ai testée. C’est un super patron tu verras !!
      Pour les shootings, je m’habitue surtout à ignorer le regard des inconnus qui me prennent au choix pour une conne ou une mega narcissique. :))
      Merci pour ton si gentil message. Bises

    • lisetailor dit :

      Punaise, je viens juste de capter que Perrine ici est aussi Perrine d’IG. Non mais la gourde quoi !! Merci pour tous tes gentils messages ma belle, auquel j’ai répondu super formellement du coup. :))

  6. Mademoiselle Bli dit :

    Ton article n’est certainement pas trop long (surtout en comparaison avec les trois miens ;-)) Il faut bien ça pour une veste comme Julia ! Je suis vraiment ravie d’avoir pu t’être utile au cours de cette saga (n’ayons pas peur des mots !)
    En tout cas, bravo pour ces deux réalisations, elles te vont toutes les deux comme un gant ! Je salue aussi ton objectivité 😉 et j’en profite pour te dire que je trouve tes articles très bien construits et agréables à lire.

  7. Dunath dit :

    article impressionnant ! Quel boulot (effectivement comme les pas a pas que prennent le temps de faire les blogueuses) !
    Cest un article très complet pour celles qui voudraient faire cette belle veste (perso le modèle ne m’attire pas)

  8. laurie dit :

    J’ai lu avec attention ton article. En 2014, j’étais très intéressée pour me coudre une Julia mais j’avais passé mon chemin… Aujourd’hui c’est une veste qui me plaît et qui me fait peur à la fois (n’ayons pas peur des mots). Je n’ai pas trouvé trop long ton article , objectif, intéressant et clair. Et pour ma part, plus facile à lire en une fois .
    Merci beaucoup et tes versions sont très belles .

    • lisetailor dit :

      Merci pour ton retour Laurie !! Je suis contente que l’article t’ait plu. Julia est une coriace mais en y allant pas à pas et sans se mettre trop la pression, elle est réalisable. Entraîne-toi peut-être d’abord sur d’autres modèles plus accessibles. Bises.

  9. Madeleine dit :

    Super article comme on aime en lire. Pas trop long car pas de blabla inutile ! J’aime tes 2 versions quel boulot … Je crois que je ne suis pas assez patiente pour ce type de projet Et sinon j’adore ta nouvelle coupe. Bises !

    • lisetailor dit :

      Merci Madeleine !! Disons qu’avec 3 enfants, je comprends que tu n’aies pas la patience pour ce genre de projet. Je pense que je ne le ferais pas non plus. Merci pour la coupe, il était temps !! Bises.

  10. Alice dit :

    Ton article est très intéressant et apporte pleins d’informations précieuses et détaillées. J’aime beaucoup tes deux versions 2014 et 2016! Comme tu le dis Julia est un vrai challenge que je n’aurais pas réussi sans l’aide de Géraldine. Ton article me donne très envie de me lancer à nouveau 🙂 Merci Lise de partager tout ça <3

    • lisetailor dit :

      Merci Alice, ça me touche beaucoup que mon article t’ait plu. A l’époque, c’est vraiment ta version de Julia sur laquelle j’avais totalement flashée !! Je me demande d’ailleurs comment tu avais réussi à en venir à bout car, avec le recul, je comprends pourquoi je n’y étais par parvenue. Au final, patience et longueur de temps… et j’ai mes Julia !! Bisous !

  11. aine-sarah dit :

    Tee trouve ça super que tu aies compilé toutes les infos dans un même article….Julia attend sagement sur mon étagère et tu me donnes envie de me lancer.
    Merci pour ton article nuancé, étayé et précis. IL était vraiment temps que tu bloggues mamie Lise:)

    • lisetailor dit :

      Merci Annie pour ce si gentil message. J’ai vraiment pris du temps pour rédiger cet article afin d’éviter de relancer certains débats tout en restant objective. Avec ton niveau, je ne doute absolument pas que tu vaincras Julia ! Bisous !

  12. Louanje dit :

    Bravo Lise pour cet article très complet et pour ton honnêteté!! Tes 2 versions de Julia sont vraiment superbes!!! J ai passé un très bon moment à lire ton article même si j avoue être surprise que tu relèves encore quelques coquilles dans ce patron remasterisé!! Figure toi que j ai eu le même soucis sur les mancherons de la combi Jackie!! Erreur signalée il y a 15 jours à Géraldine et toujours pas d erratum publié !!! Bref passons, comme tu le dis, la couture est un plaisir (même si parfois, il y a des choses qui énervent un peu!!)
    Hâte de découvrir ta prochaine cousette et de lire ton prochain article ma belle.

    • lisetailor dit :

      Merci Bénédicte pour ton si gentil message. Pour les coquilles, j’attends le retour de Géraldine, il y a peut-être quelque chose que j’ai mal compris. Je suis plus surprise des manches. Je me demande si je m’y prends mal du coup. Pourtant je n’ai jamais eu de souci à résorber l’embu d’autres vestes ou de chemises. L’histoire des mancherons de la combi Jackie, j’ai entendu Addictif en parler dans son podcast. Elle indiquait que le schéma du patron était à l’envers. C’est vraiment le genre de choses que tu ne peux pas deviner. Et je n’aurais sûrement pas penser à coudre le côté opposé pour résoudre le problème. Je suis d’accord avec toi que c’est agaçant. Il n’y a aucune honte à faire des erreurs mais il faut les assumer. Les clientes préféreront voir un erratum que ne rien dire. Il y a plein de grandes marques qui publient des erratums d’ailleurs (named, by hand london). Bisous ma belle !!

  13. Lesgourmandisesdebichette dit :

    Je te suis sur IG et j’adorrrrre !
    Ton blog est un merveilleux bonus.
    Et cet article très détaillé est parfait.
    Merci. Étant loin du niveau 4/4 je vais patienter et faire des progrès en venant souvent par ici,
    Merci lise
    Delphine,

  14. lucilef84 dit :

    Bravo pour ton article (que je trouve long certes mais nécessaire puisqu’il est hyper complet)! Je ne blogue pas pour plein de raisons mais si j’avais un blog il me semble que j’y mettrais des photos évidemment mais aussi des avis détaillés sur les patrons que je couds, en toute honnêteté et sans langue de bois, sans « je me la pète » non plus! c’est justement ce que j’apprécie beaucoup dans ton blog! Je ne compte pas coudre Julia, mais si un jour je change d’avis, je commencerai par relire ton article! Merci pour le partage

    • lisetailor dit :

      Merci Lucile pour ton message ! Je suis vraiment ravie que le blog te plaise et d’autant plus pour les raisons que tu donnes et qui sont exactement celles qui m’ont poussées à me lancer. Quand je débutais, je ne comprenais pas pourquoi tout était « parfait » sur certains blogs et pas chez moi. Il m’a fallu du temps pour comprendre que ça ne venait pas de moi. J’espère vraiment pouvoir aider. Merci encore pour ton message qui m’encourage à continuer ! Bises.

  15. patricia dit :

    veste Julia,
    bonsoir lise,
    toujours une joie de te retrouver, je m’inspire depuis quelques jours de tous tes articles sur cette veste JULIA,
    sublime, donc j’en suis aux cols le petit col est trop court, bref je galère , j’ai la nouvelle version pochette, ta version est superbe et le petit col arrive bien en bas !
    je n’ai pas encore couper la doublure, mais je note que peut être il pourrait avoir une erreur pour le pli bas du dos.
    la poche passepoilée j’ai rajouté les valeurs de coutures (1 cm) sur le livret pas de mention de 1cm couture,
    du coup j’ai rajouté des fonds de poche, tant qu’à faire le plus dur était les passepoils….
    demain j’étudierais le tuto de mademoiselle BLI
    enfin ma question était « erreurs ou pas dans la nouvelle version ». c’est peut être moi , lundi je refait un patron, peut être pas les 27 pièces, je recoupe dans une toile et on recommence, je n’aime pas rester sur un échec…

    merci pour tout ce que tu fais. je me suis inscrite à plusieurs cours sur Artesane, dont celui des élastiques,
    (je ne sais pas si je peux, mais merveilleuse surjeteuse, très déçue, mais bon je me suis procuré le livre de christelle et là je dis OUI.)
    je n’ai pas de blog, pas instragram , ni de…. je suis de la vieille école(hihi) mais j’ai internet.

    parfait ton article sur les laines, pour moi il tombe à pic. tu es une mine d’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *