Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Ma première jupe Goji – Deer and doe

This post is also available in: enEnglish

Alleluia, la nouvelle collection Deer & doe est sortie. Si vous n’hiberniez pas, vous n’avez pas pu manquer cette information, c’était l’événement couture de la semaine dernière. Comme d’habitude, j’ai craqué et acheté les trois patrons. Etrangement, Goji était le patron qui m’emballait le moins mais c’est le premier que j’ai cousu. Et croyez-moi, j’ai changé d’avis !!

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

C’EST QUOI ?

la nouvelle collection Deer & doe

S’il y a bien un moment d’ébullition dans le microcosme couture français, c’est bien la sortie des collections Deer & doe. La marque a su se faire connaître par la grande qualité de ses patrons, une communication millimétrée et une présence plus que discrète sur les réseaux sociaux (assez rare pour être soulignée). Au final, cela entretient le mystère, entre chaque collection, on en oublie presque que deux petites abeilles, Eléonore et Camille s’affairent en coulisse à nous préparer des merveilles. Et comme un feu d’artifice, quand les nouveaux patrons sortent enfin, annoncés quelques jours avant la sortie, c’est la folie !! Toutes les couturières sont dans les starting blocks, spéculant à tout va.

Bien évidemment, j’en fais partie !! Cette saison encore une fois, Deer & doe nous régale avec trois nouveaux patrons : le trench Luzerne, la blouse Hoya et la jupe-short Goji. Et je ne vous parle même pas des modèles : Camille et Elodie, toute en beauté. C’est vraiment un plaisir de retrouver les jolis sourires de nos compatriotes couturières !
J’ai acheté les trois le jour même de la sortie et je suis allée les récupérer dans la foulée chez Little Fabrics à Lyon. Du coup, je n’ai pas bénéficié de l’offre de lancement mais j’ai eu mes patrons le jour-même. ça me va comme ça !

J’ai été tout de suite enthousiasmée par le trench que je pense coudre très très bientôt. Un beau challenge comme j’en ai envie cette année.
Idem pour la blouse Hoya mais finalement, après coup et surtout après avoir découvert les premières versions, je suis moins emballée. Le décolleté a l’air très plongeant et je n’aime pas porter mes blouses avec un débardeur en dessous. A voir donc.

Et enfin Goji…

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Goji donc !

Etonnamment, je n’ai pas aimé Goji à première vue. Enfin, si mais pas pour moi. Je ne suis pas à l’aise avec les tailles hautes. Ce n’est pas une question de confort (la taille est élastiquée) mais vraiment de seyant. Je trouve que cette coupe ne me va pas.
Mais en taille basse en revanche, je dis banco ! Comme le modèle est présenté en premier en version short, j’ai vite compris que ce serait la galère de le transformer en taille basse. Il ne suffit pas simplement de le porter plus bas car sinon, la fourche ne tombera pas correctement et pocher. Franchement, ce serait super moche. Il est possible de modifier le patron mais je ne me sentais pas de m’y risquer.
Sauf qu’ensuite, j’ai découvert que Goji existait aussi en version jupe. Ah mais ça change tout !! Bam, commandé, coupé et cousu dans la foulée.

Goji est un patron qui se coud très très rapidement. En 2 heures, c’était plié. Au niveau du montage et des explications, pas de surprise, c’est du Deer & Doe, tout va comme sur des roulettes. C’est vraiment un plaisir de retrouver ces patrons.
Goji est une jupe assez simple, caractérisée par ses grandes poches plaquées. La construction est ingénieuse pour garantir une jolie finition. Et surtout, elles restent bien plaquées. Cela paraît évident comme ça mais il m’arrive tellement souvent d’avoir des poches qui rebiquent même en suivant les crans de montage. ça m’exaspère. Ici, aucun problème !
La ceinture est joliment travaillée avec ses élastiques qui rappellent le dos de mes bien-aimés 1001 perles. J’aime beaucoup de détail du lien coulissant qui permet de jouer avec les coloris contrastants. Il est aussi facile à changer en fonction de ses envies.

Bref, un patron simple mais avec de jolis détails, du pur Deer & Doe.

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

C’EST FAIT COMMENT ?

Pour cette première version, j’ai choisi la sobriété en mode « toile portable » avec un crêpe noir épais de chez Little Fabrics. Je vous le re-dis encore, ces crêpes sont top top top. Il se coud très facilement avec un joli tombé.
Toutefois, comme il est assez épais, j’ai préféré doublé mes poches avec un coton plus fin afin d’éviter les sur-épaisseurs. J’ai donc utilisé une chute de la doublure de mon manteau Nora, noir à pois dorés pour rappeler le ruban.

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

C’EST QUELLE TAILLE ?

Normalement chez Deer and Doe, mes mesures correspondent au 36 pour la taille et au 38 pour les hanches. Comme je voulais une jupe taille basse, j’ai décidé de couper une taille 40 pour être tranquille.
Au final, ma jupe est un peu grande et j’ai eu des difficultés à faire passer les élastiques bien plus petits que l’ampleur du tissu.
Mes prochaines seront en 38.

C’EST MODIFIÉ ?

J’ai simplement réduit de beaucoup le bas de la jupe puisque je souhaite la porter taille basse. J’ai enlevé 8cm.
J’ai également réalisé un ourlet simple, ne voyant pas l’intérêt de la parementure.

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

C’EST BIEN ?

Je suis vraiment très contente de cette première version de Goji que j’ai portée vendredi avec beaucoup de plaisir. Elle est confortable, passe-partout, ses poches sont super pratiques. Je suis tellement sous le charme qu’une seconde est déjà en cours.
Cette première était vraiment un crash-test donc j’ai plusieurs autres idées avec d’autres tissus plus « précieux » et surtout plus estivaux. J’ai hâte de les coudre et de vous les présenter ici !

A REFAIRE ?

Oh que oui !! Je pense que les deux suivantes seront finies dans la semaine.

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

et le reste de la tenue ?

Une tenue 100% handmade aujourd’hui : mon tee-shirt Courcelles et une 4ème veste Cannelle dans un superbe molleton matelassé de chez Pretty Mercerie. Je l’ai déjà montré sur Instagram mais c’est l’occasion de vous le présenter ici. Je l’adore, je le porte tout le temps celui-là !!

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

Jupe Goji Skirt - Deer and Doe

J’envisage d’ailleurs de vous présenter plus régulièrement mes tenues handmade de la semaine. J’aimerais aussi faire des articles plus tournés vers les échanges, comme le fait Clothilde avec ses « Hebdos de Clo » que j’aime beaucoup. Qu’en pensez-vous ?

Incoming search terms:

  • blouse hoya deer and does
  • short goji deer and doe

14 réflexions sur “Ma première jupe Goji – Deer and doe

  1. La p'tite curieuse dit :

    Je réitère et signe: je suis très heureuse d’avoir prit le pack entier car Goji est très jolie. J’ai une crêpe kaki, plus fine que la tienne me semble t’il et je pense qu’elle sera parfaite pour cette jupe.
    Bonne idée le partage hebdomadaire.
    Bonne journée, bisous

  2. Atelier de Claire dit :

    Je n’avais pas été (mais alors pas du tout !) convaincue par le seyant de Goji sur les photos de présentation, mais les versions présentées par les testeuses, dans des tissus plus fluides et au tombé plus souple, m’ont permis de lui trouver quand-même un certain potentiel … et la jupe portée en taille basse comme tu le fais, ça change également. Si le pack avait été encore dispo, peut-être que finalement je me serais laissée convaincre ! (Moutonnerie quand tu nous tiens ! 😉 )
    Je pense donc que pour ce genre de modèle, tout réside dans le bon casting tissu, ce que tu as su réussir avec brio. Je vais donc guetter tes prochaines versions pour affiner davantage mon avis.
    En tout cas, ce qui est sûr, c’est que je vais coudre le trench Luzerne, dont j’adore la coupe cintrée et les jolis détails. La blouse qui me plaisait bien au départ, m’a par contre un peu effrayée par son décolleté plongeant … du coup, je suis un peu réservée … Comme quoi, j’ai bien fait de ne pas m’emballer dès le départ !
    Sinon, j’aime bien les articles de type « gazette » tels que Clo en propose, je trouve sympa d’ouvrir la discussion sur des sujets variés, ça apporte une certaine interactivité qui me plaît 🙂
    Belle semaine, bises,
    Claire

  3. Nathalie_atelier292 dit :

    Coucou Lise,

    Quelle jolie version! Je suis définitivement convaincue par la jupe. Et dans ce tissu, c’est une parfaite base pour plein de jolis looks! Je pense aussi la porter taille basse, je suis donc ravie de voir que ça marche parfaitement!

    Pour la blouse, le décolleté est en effet vraiment plongeant. Je porte tout le temps des petits tops mais quand j’ai acheté le patron, je me réjouissais d’avoir une blouse à porter sans… je pensais au départ que c’était dû à une erreur de ma part mais quand je vois les versions d’autres sur IG je vois le même souci. Dommage car cette blouse a beaucoup de potentiel. J’ai vu sur le blog de Deer and Doe qu’elles ont prévu un tuto pour réduire le décolleté, je retenterai la blouse à ce moment-là.

    A bientôt et belle journée!

  4. Virginie L dit :

    C’est drôle , la blouse Hoya est ce qui m’attirait le plus dans la collection et sur les modèles , elle n’a pas l’air qu décolletée. A voir.
    Sinon je ne sais pas…je reste moyennement emballée pour le moment. En revanche, ta juliette est super sympa et me ferait changer d’avis . À suivre !

    • lisetailor dit :

      Pour Hoya, toutes les filles qui l’ont déjà cousue l’ont trouvé trop décolleté. Du coup je doute beaucoup. Ma Juliette ? Tu veux dire Goji j’imagine 🙂 Merci dans tous les cas !!

  5. Ibijau dit :

    Oh, joli comme tout cette jupe! J’ai eu pas mal de doutes sur goji (le dessin technique me plait, les modèles officiels présentés par D&D… beaucoup moins) mais finalement je pense que je vais me le prendre parce que dans le bon tissu, c’est un modèle avec un super potentiel!

    Et oui, Hoya a un décolleté étrangement plongeant… je reste étonnée que les testeuses aient laissé passer ça, car c’est flagrant tout de même… mais assez facile à réparer heureusement, quelques points invisibles pour tout faire tenir en place et le tour est joué!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *