Comment tricoter des chaussettes

Apprendre à tricoter des chaussettes

Avec une petite journée de retard, me voici de retour en cette semaine spéciale tricot pour parler chaussettes ! Le cas de la chaussette est un peu particulier car j’ai commencé à en tricoter depuis moins d’un an. Lorsque le monde merveilleux de Ravelry s’est révélé à moi, j’avoue être restée très perplexe face au nombre incroyable de patron de chaussettes. Non mais franchement, quelle idée !!

Un projet tricoté en aiguilles minuscule, qui va me prendre du temps et qui ne se verra pas ?!! Définitivement pas pour moi… Et puis, vous savez ce qu’on dit sur les personnes qui ne changent pas d’avis…

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

mais alors pourquoi tricoter des chaussettes ?

Qu’est-ce qui m’a fait changé d’avis ? C’est plutôt un « qui » en réalité et la réponse est: Coralie ! Pour ceux qui ne connaitraient pas notre célèbre tricoteuse expat, Coralie a été une des premières à se lancer dans la folie des podcasts créatifs. Je vous recommande vivement sa chaine YouTube, je suis fan (faut dire que c’est ma copinette aussi !). Coralie tricote beaucoup, en parle avec passion et bonne humeur et a très largement communiqué sa passion des chaussettes dans la communauté tricotesque française.

Dans ses podcats, elle montrait des chaussettes sublimes,à rayures, à motifs, à paillettes, toutes plus mignonnes les unes que les autres. N’étant plus à une moutonnerie près, j’ai décidé de me lancer.

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

il faut du matériel special TRICOTER DES CHAUSSETTES ?

Il ne faut pas réellement de matériel spécifique mais il va falloir l’adapter à ce projet petit et méticuleux. Je tricote mes chaussettes en aiguilles 2.25. Je n’avais jamais utilisé d’aiguilles aussi petites avant.

Quant à la laine, il vous faudra impérativement choisir de la laine spécifique pour les chaussettes avec un bon pourcentage de Nylon (25% environ) afin d’assurer la résistance de votre ouvrage et le préserver dans le temps. Un fil 100% laine feutrera très rapidement sous les frottements que le port d’une chaussette lui fait subir.
Vous n’avez besoin de rien d’autres !

A vous de décider si vous préférez utiliser des aiguilles double pointe ou une aiguille circulaire pour tricoter en magic loop. Si vous choisissez la seconde option, privilégiez un câble assez long, nécessaire pour pratiquer cette technique.
De mon côté, je ne tricote que sur aiguille circulaire. Le magic loop qui en exaspère certaines ne me gène absolument pas.

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

C’EST quoi la recette pour faire des chaussettes ?

Alors là, encore une fois, il existe plusieurs écoles : tricoter les chaussettes en partant de la pointe (toe-up) ou en commençant par les côtes et en descendant vers la pointe (cuff down). A vous de les tester si le coeur vous en dit et de choisir celle qui vous correspond le mieux. Personnellement, je tricote toutes mes paires de chaussettes en cuff down et, comme cette méthode m’a toujours convenue, je n’ai jamais testé l’autre.

Ma recette pour les chaussettes est absolument toujours la même :
– je monte 60 mailles en utilisant un montage élastique pour permettre aux côtes de la chaussette de bien me tenir le cheville.
– je tricote 15 rangs de côtes (je les choisis en fonction de mon envie du moment)
– puis je commence le jersey tout en endroit quand je tricote des chaussettes à rayures. Sinon, j’aime bien tricoter un motif. Il existe des dizaines de patrons gratuits dont je vous ai fait une sélection en fin d’article. Je tricote la hauteur désirée jusqu’au talon(environ 10cm pour moi car je n’aime pas les chaussettes trop hautes).
– je tricote toujours le même talon : le fish lips kiss heel qui a un rendu très professionnel. Je reviendrai sur ce patron un tout petit peu plus bas dans l’article
– je reprends le tricot en jersey endroit ou le motif jusqu’à la longueur désirée (à définir en fonction de votre pointure). A noter que si vous tricotez un modèle avec motif, veillez à ne pas le tricoter sous le pied. Seul le jersey endroit est toléré sous le pied au risque de vous incommoder quand vous marcherez
– je réalise la pointe du pied en suivant les instructions du patron gratuit « Hermione everyday socks ».
– je ferme la pointe de la chaussette en grafting

Voici donc ma recette fétiche, que j’applique pour toutes mes paires sans exception. J’en connais toutes les étapes par coeur et n’ai plus besoin des patrons pour les réaliser. 🙂

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

comment choisir la TAILLE ?

Vous pouvez adapter la taille de votre aiguille ainsi que le nombre de mailles à monter à votre pied. Personnellement, je chausse un petit 36 et j’ai le pied plutôt fin. J’utilise donc des aiguilles 2.25 (car les 2.5 plus standards pour tricoter des chaussettes étaient trop grandes pour moi) pour 60 mailles.

C’EST quoi le fish lips kiss heel ?

Le fish lips kiss heel est un patron de talon de chaussettes extrêmement connu. Il est vendu à un prix dérisoire par sa créatrice (1.10€). Il s’agit d’un talon façonné entièrement à partir de rangs raccourcis et qui vous offrira une finition parfaite. Personnellement, je n’ai jamais tricoté que lui puisque Coralie l’avait recommandé et j’en suis très satisfaite.
Il existe bien d’autres méthodes pour tricoter un talon (talon renforcé, after thought heel) mais je ne les ai pas testés.

Comment tricoter des chaussettes

La grande particularité du Fish lips kiss heel est que le patron est terriblement long. On s’attend à 1/2 page et on se retrouve avec 16… La créatrice vous propose un véritable cours mathématique pour calculer au plus juste comment réaliser votre talon et à quel niveau.
Si vous voulez mon avis, ne vous embarrassez pas et allez directement à la page 9. La partie qui vous intéresse tient alors en 3 pages.

Le patron présente la méthode de la maille jumelle pour réaliser les rangs raccourcis. Personnellement et comme je le fais systématiquement, je les ai remplacés par les German Short Rows que j’affectionne et qui ont selon moi un meilleur rendu.

es-tu touchée par le syndrome de la seconde chaussette ?

Le syndrome de la deuxième chaussette consiste à tricoter la première chaussette de la paire et une fois celle-ci terminée, ne pas passer à la seconde.
Personnellement, ça ne me touche pas vraiment. Je peux laisser des chaussettes en rade pendant des mois mais jamais par démotivation à tricoter la seconde. Je tricote des chaussettes surtout quand je voyage, dans l’avion, dans le train, en vacances. Une fois cette parenthèse finie, j’ai envie de reprendre mon « vrai » projet et les chaussettes patientent.

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

mais ces chaussettes, tu les portes vraiment ?!

Viens le moment où je dois vous faire une confession… Je ne les porte pas tant que ça. Les chaussettes pour moi, c’est typiquement le projet que je tricote plus pour le plaisir que la réalisation me procure que pour l’objet fini. Normalement, je tricote à égalité pour les deux : le process et l’objet fini.
Les chaussettes, j’adore les tricoter mais je les porte peu.

J’adore les tricoter car c’est hyper gratifiant. En m’y mettant vraiment, je tricote une chaussette en une journée. Quand je tricote avec des laines auto-rayantes, j’adore voir les rayures se dessiner. C’est aussi un petit projet parfait entre deux gros ouvrages.

En revanche et bien que j’aime les porter, je les utilise principalement à la maison. D’une part car ça tient hyper chaud donc il faut vraiment qu’il caille pour que j’aie envie de les porter dehors. Ensuite car je porte principalement des chaussures noires et qu’à plusieurs reprises, elles ont déteint sur mes jolies chaussettes. Je ne vous raconte pas la frustration !!
Donc maintenant, je les chouchoute et je les porte chez moi.

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

Quels patrons ?

Voici une petite sélection de patrons que j’aime bien et qui pourraient vous donner envie de vous lancer.
– En priorité, le modèle que j’ai utilisé pour ma paire à motif présentée ici : My cup of tea socks (gratuit / anglais) que je vous recommande vivement.
Fine & Dandy socks (0,84€ / anglais)
Diagonal lace socks (gratuit /anglais)
Hermione everyday socks (gratuit/ anglais)
Monkey socks (6,58€ / anglais)
Les chaussettes de la shtroumpfette (gratuit / français)
Suzette (3,90€ / français)

A noter donc que, même lorsque je suis un patron de chaussettes, j’y intègre toujours le talon du fish lips kiss heel et je finis toujours avec la même pointe. Je n’utilise donc les patrons que pour le motif.

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

QUELleS laineS ?

Je vous présente deux modèles dans cet article avec des laines très différentes.

Pour le premier, j’ai utilisé de la laine auto-rayante de chez Eaden Yarns. Je ne vous mets pas de lien car la créatrice a cessé son activité. Je vous renvoie donc vers la marque française Les Jolies de Milie qui propose des laines auto-rayantes absolument ravissantes. Je ne les ai jamais testées mais j’espère bien pouvoir le faire prochainement.

Mon autre paire, à motifs, a été réalisée dans une très jolie laine à chaussettes et à paillettes de chez Lainamourée. Encore une teinturière indépendante française que j’affectionne. Son écheveau est absolument merveilleux avec de jolies teintes de bleu-gris rehaussées par le stélina (effet lurex, paillette qui ne rend pas du tout en photo). Cet écheveau était assez généreux car j’ai pu réalisé sans mal ces chaussettes ainsi que des mitaines assorties.

Voici d’autres laines à chaussettes qui pourraient vous intéresser :
Madelinetosh Tosh socks
The Uncomon Thread Tough Socks
Cascade Yarn Heritage
Malabrigo Sock
Holstgarn Highland

J’espère que cet article spécial chaussettes vous aura plu, n’hésitez pas à me faire part de vos retours en commentaires.
A demain pour un article très animé !!

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

v

guest star à poil

Comment tricoter des chaussettes

Comment tricoter des chaussettes

Incoming search terms:

  • tricoter des chaussettes
  • tricoter chaussettes
  • comment tricoter des chaussettes
  • apprendre à tricoter des chaussettes
  • chaussette tricot
  • tricot chaussettes
  • tricoter des bas
  • comment tricoter des bas
  • apprendre a tricoter des bas
  • chaussettes tricot

39 réflexions sur “Apprendre à tricoter des chaussettes

  1. Maxar dit :

    J’hesitais mais votre article m’a convaincu : je vais tricoter des chaussettes.
    Merci pour ce partage , j’ai beaucoup de plaisir à suivre votre blog.

  2. cachou33 dit :

    Je me suis complètement reconnue dans ce post !!!! même parcours en découvrant Coralie….moutonnerie a suivi !!!!!
    j’ai 2 paires à mon actif mais je dois attaquer le déchiffrage du fish lips kiss heel……et là….bon !! ce sera pour bientôt grâce à vos encouragements…..merci….

  3. Sandra dit :

    Quelles jolies paires et super article. J’en ai moi aussi deux à mon actif (+une pour mon chéri) et comme toi j’aime les porter à la maison. Par contre je suis clairement atteinte du syndrome de la seconde chaussette .
    Mais tu me motive, peut être que je vais retenter cet hiver d’autant que j’ai 4 écheveaux de laine à chaussette en stock qui m’attendent!
    Sinon sur chacune de mes paires j’ai utilisé le talon renforcé et j’adore cette finition. Ça donne une épaisseur réconfortante à ce niveau mais je me laisserais bien tenté par la méthode dont tu parles!
    Ps : les chaussettes hermione sont également traduites en français

  4. Utilisatrice42 dit :

    Coucou 🙂 chouette article! Juste pour préciser que les Monkey socks sont disponibles gratuitement si on clique sur le lien référencé dans les notes ravelry. Et que les 86 cents pour les fine and dandy sont reversé 🙂
    J’ai hâte de lire ton futur article, j’ai aperçu le thème sur ig et ca à l’air top !

  5. Lucile dit :

    Merci pour cet article mais aussi tous tes articles tricots, je l’ai déjà dit ici, mais je les trouve très bien conçu, clair et précis et surtout tes photos font incroyablement envie (pour la couture je m’y mets petit à petit et j’en suis sur que tes articles seront une source d’inspiration). J’en suis à ma première paire de chaussette et je commence à trouver ça addictif, ta liste de patron me donne envie de nouveaux projets.

  6. GInie dit :

    Je craque complètement pour tes chaussettes ! Comme toi j’étais plutôt dubitative au début mais je pense que je vais me laisser entraîner dans la sphère magique des chaussettes tricotées ! D’autant que grâce à ton super article qui est super complet, tu as répondus à plusieurs de mes interrogations 😉 Il y a donc fort à parié que je finisse par succomber ! Merci à toi alors !!! Ah si une dernière chose : faisant partie des fameuses allergiques au magic loop (impossible de ne pas voir de démarcation, je ne dois pas avoir la bonne technique) : à ton avis avec de mini hiya hiya ça fonctionne ? Je crois que c’est le dernier frein à lever pour que je me jette à l’eau ! Merci à toi ! Et encore bravo pour cet article ! Franchement c’est génial de partager ton expérience et ton avis, peu le font et c’est dommage que tout soit souvent « secret » on a l’impression.
    Bises ma belle

    • lisetailor dit :

      Coucou ma belle, merci pour ton si gentil message. J’aurais dû parler des mini aiguilles, tu as raison. Perso je déteste car je n’arrive pas à bien les tenir en main mais je sais qu’il y a beaucoup d’adeptes. Elles iront très bien pour des chaussettes. Bisous

      • isa dit :

        Si vous ne voulez pas faire de magic loop, il y a aussi la méthode avec 2 aiguilles circulaires.
        C’est super facile et sans aucune démarcation. Vous trouverez des vidéos, sur You Tube, chez le gars qui tricote !

  7. Anne-Cécile dit :

    Question qui n’a rien à voir avec les chaussettes: J’adore votre sous-boc en Liberty (et votre tasse aussi!): est-ce vous qui l’avez fait? Ou sinon, me donneriez-vous l’adresse du site/magasin/créateur qui en est à l’origine?
    Merci d’avance!
    Et bravo pour vos créations et vos photos toujours magnifiiiiiiiiiques.

  8. Laurewe0 dit :

    Ton article est très complet, je me reconnais tout à fait ici : même méthode pour tricoter mes cho7.
    Des côtes pour commencer , puis jersey ou motif, puis fish lips kiss heel , puis tuto des Hermiones’s et graffting. Tout y est !
    Par contre, personnellement, je trouve toutes ces laines horriblement chères pour une paire de chaussettes (mais j’en achète aussi car j’aime me faire plaisir). Il en existe des plus abordables (genre Régia ou Opal ou Bergère de France) et pour quelqu’un qui débute ça peut être pas mal.
    Bravo pour toutes ces réalisations !

  9. Laure dit :

    Merci beaucoup pour cet article super complet !!! J’avais vu que Fille d’Hiver avait fait un podcast dédié mais moi j’aime bien avoir les choses écrites 😉
    Sinon je n’ai pas bien compris l’histoire de la déteinte de tes chaussettes. Tu les portes pas dessus d’autres chaussettes ? Je retiens surtout que c’est vraiment très chaud !

  10. Dommanget maryse dit :

    Merci beaucoup pour tous ces bons conseils mais avez vs une astuce pour ne pas avoir de trou lorsque l on récupère les mailles après avoir fait le talon fishlips kissheel car je n arrive pas a l éviter merci pour votre reponse

  11. Sarah - Doux Tricot dit :

    Merci pour cet article très complet.

    J’ai acheté le Fish Lips Kiss Heel et n’ai pas encore pris le temps de l’éplucher. Grâce à ton article, je sais maintenant qu’on peut tricoter de haut en bas avec ce type de talon.
    Je n’avais jamais entamé ma 2e paire pour cette raison. Je pensais que le Fish Lips Kiss Heel obligeait à tricoter de bas en haut.

    Il n’y a plus qu’à… 😀

  12. Hélène dit :

    Je suis trop une flemmasse pour lire tous les com et voir si quelqu’un en a déjà parlé mais as tu essayé les aiguilles circulaire 23cm ou 30cm pour les chaussettes?
    C’est le pied! 😉

  13. Agnès dit :

    Quel article parfait: drôle, instructif, complet…. J’adore ! Mille mercis pour toutes ces indications!
    Je me suis « mise à la chaussette » sérieusement depuis Janvier de cette année et j’en suis à ma ….. au moins 18ème paire ( ça va si vite et ça fait tant d’heureux, si si!!).
    J’en avais tellement envie (grâce aux « chaussettes de la Schtroumpfette »), que je me suis forcée à apprendre le magic-loop et une fois la méthode acquise c’est génial!
    Les tiennes sont superbes!
    J’avoue que moi aussi je les trouve tout de même trop chaudes…. Existe-t-il à ta connaissance une laine coton/ nylon adaptée à des chaussettes demi-saison?
    Je m’en vais à présent découvrir ton formidable blog!

    • CHANTAL dit :

      Il existe bien des laines à chaussettes en coton avec du polyamide, et souvent maintenant de l’élasthanne, ce que je ‘aime pas trop car je pense que c’est moins résistant aux lavages. Elles ont toujours un pourcentage de laine, mais elles sont beaucoup moins chaudes que les chaussettes d’hiver en laine. Je les porte en demi-saison ou par temps frais d’été. Toutes les marques de laines à chaussettes en font, Opal, Regia, Lana Grossa, Rellana…

  14. NICOLAS dit :

    Salut Lise,

    J’avais laissé de côté les chaussettes, mais ton article et l’arrivée de l’automne m’ont remotivée 🙂 et puis j’ai un écheveau de Madelitosh sock en fair modern isle qui m’attend 😉
    Et puis ça fera des jolis cadeaux de Noël.
    Merci pour tous ces chouettes articles et conseils

    Noémie

  15. NICOLAS dit :

    Salut Lise,

    Je ne sais pas si c’est l’arrivée de l’automne ou ton article mais j’ai recommencé à tricoter des chaussettes 🙂
    En plus j’ai un écheveau de Madelinetosh sock fair modern isle qui m’attend 😉
    Merci en tout cas pour ce chouette article et tes précieux conseils.

    Belle journée
    Noémie

  16. Nicole dit :

    Bonsoir Lise,
    J’adore ton articles, tous tes articles d’ailleurs.
    J’avais depuis longtemps laissé les ch7 de côté car j’ai aussi le syndrôme de la 2e.
    Mais grâce à ton enthousiasme, j’ai fais la 1ère hier et aujourd’hui la 2e est presque terminée.
    Merci pour tes articles

    Bonne soirée

  17. Olivia MbyO dit :

    Merci pour ce super article (comme tout le blog d’ailleurs). J’avais commencé des chaussettes il y a un an sans les finir car à la moitié à l’essayage elles étaient trop larges! C’était les chaussettes de la schtroumpfette. Tu me donnés envie de réessayer avec ta méthode mais je ne comprends pas l anglais. Est ce que le patron du fish lips kiss heel est traduit quelque part en français?
    Je me remets activement au tricot grâce à toi et Cocotte knit, vous m inspirez les filles merci!
    A bientot belle journee
    Olivia

  18. Mamie Laurence -13 dit :

    Un grand merci pour cet article très complet. J’ai essayé la méthode toes up mais j’ai des problèmes à la fin du talon (petit trou ). Je vais suivre vos conseils. Et encore bravo.

  19. Garant Françoise dit :

    Très intéressant ; je vais essayer de vous suivre .moi ma solution pour la deuxième chaussettes je les commence tout les deux en même temps C’est ma deuxième année mais je vais suivre vos conseils je vais peut-être avoir moins de misère Merci beaucoup !!!

  20. CHANTAL dit :

    Merci pour cette publication.
    Je suis addict au tricotage des chaussettes. Depuis que je m’y suis mise, en suivant un modèle de Drops en simple jersey, je ne porte plus que celles-ci, tellement plus confortables, originales et inusables. J’en tricote aussi pour des amis et des enfants.
    Je fais partie du groupe « Socks Knitters anonymous » sur ravelry. Un challenge est proposé tous les mois. on doit choisir un modèle répondant à des critères pré-définis, type de points, de laine, modèles d’un créateur désigné…etc. A la fin des prix sont attribués par tirage au sort. Cela donne une émulation. J’ai attaqué des modèles que je n’aurais pas osé faire par moi-même et découvert de nouveaux points. Ce groupe est mondial et en anglais.
    Comme méthode, c’est toujours pour moi de haut en bas, de la cheville à la pointe, avec un talon renforcé et un talonnet en rangs raccourcis. Je n’ai jamais réussi à faire le montage du toe up. Pour le talon, je n’en veux pas d’autre, il est plus solide et il va bien.
    On n’a pas beaucoup de choix en laines à chaussettes en France. Je l’achète la plupart du temps sur ebay.de en Allemagne. Le choix est immense et les frais de port souvent moins chers qu’à l’intérieur de la France. Il faut demander au vendeur si on parle un peu allemand ou avec un traducteur, car souvent ce qui est annoncé ne correspond pas, soit qu’il est écrit aucune expédition en France et le vendeur accepte, soit des frais de port plus élevés qu’en réalité.
    J’utilise deux aiguilles circulaires. Pour les acheter, on en trouve sur ebay.uk avec un port en lettre inférieur à 1 €, alors qu’en France une boutique me demandait 6,95 € pour envoyer deux aiguilles de 40 cm en Colissimo !
    J’ai essayé diverses marques, ma favorite est Opal. J’aimais bien la Drops Big Fabel pour des chaussettes un peu épaisses de randonnée, elle n’est hélas plus commercialisée. Lana Grossa est pas mal non plus, Regia…
    Si quelqu’une avait en stock de la Big Fabel inutilisée, je serais preneur.
    Bon tricot à toutes.

  21. Quand le chat n'est pas là dit :

    Bonsoir Lise et merci pour ce joli blog!
    Je me permets une remarque concernant les laines conseillées dans cet article. A moins que je ne fasse erreur, la Malabrigo Sock est en 100% mérinos ! Elle ne comporte pas de nylon.
    Bonne soirée,
    Tiphanie

  22. DRAPEAU dit :

    Bonjour, je suis hyper déçu. Je viens d acheter le tuto » fish lips kiss heel  » et il n’ est pas en Français. Il aurait fallu le préciser. Car souvent lorsque que je fais un achat sur Ravelry au moment du téléchargement J ai le choix de la Langue. Dommage car Je trouve le modèle très joli!

    • lisetailor dit :

      Bonjour, je ne suis pas la créatrice du patron. C’est précise sur Ravelry lors de l’achat. Je tiens un blog où je mets le Max d’informations mais je ne peux pas tout mettre. Par ailleurs, le nom du patron aurait pu vous mettre la puce à l’oreille. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *