The Weekender – Andrea Mowry

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

Avec le froid qui est maintenant bien installé, il est grand temps de ressortir nos gros pulls faits main et de s’en tricoter quelques nouveaux. Je vous présente donc le dernier en date me concernant : le Weekender d’Andrea Mowry pour lequel j’ai eu un gros coup de coeur dès sa sortie et qui tombait à pic pour moi.

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

C’EST QUOI ?

J’aime énormément les designs d’Andrea Mowry. Je vous en ai déjà présenté trois ici (le Find your fade que je porte chaque semaine avec bonheur, le pull Kingston que j’adore et que je compte refaire rapidement et enfin le bonnet Go hat). Et bien d’autres sont dans ma to do list !

Juste après la naissance d’Hugo, Andrea a lancé trois nouveaux patrons qui m’ont tous tapés dans l’oeil. J’ai donc profité de l’offre de lancement pour acheter les trois : le châle Hoarfrost, le bonnet Tincture et le pull Weekender. Ce dernier correspondait pile à ce dont j’avais besoin : un modèle tout simple ne nécessitant quasi pas de concentration mais avec un superbe rendu et quelques jolis détails. Impeccable avec un tout petit bébé et peu d’heures de sommeil au compteur.

Le Weekender est un pull boxy mais pas trop. Le corps est en jersey envers mais tricoté tout à l’endroit car on est en permanence sur l’envers de l’ouvrage (j’espère être claire mais j’ai un gros doute 🙂 ). Il se tricote du bas en haut (bottom-up) et propose des finitions très soignées : montage et rabattage tubulaires, col bateau, une ligne de mailles glissées sur le devant et le dos.

Au sujet du montage et rabattage tubulaires, j’ai longtemps trouvé que ces détails étaient chronophages et ne faisaient pas vraiment de différences. J’ai complètement changé d’avis (comme quoi il n’y a que les imbéciles à qui ça n’arrive pas). Je n’hésite plus à passer du temps supplémentaire pour obtenir une finition impeccable et introuvable dans le prêt-à-porter. Cela participe pour moi à la satisfaction finale d’avoir une pièce unique et faite par mes soins.

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

Au niveau des explications (disponibles uniquement en anglais), c’est du velours. Tout est clair, bien expliqué, on est parfaitement guidé.
Je n’ai qu’une remarque : les épaules sont façonnées grâce à des rangs raccourcis, or j’ai eu du mal à avoir un beau rendu sur le jersey envers. Je sais comment obtenir des rangs raccourcis impeccables sur le point mousse et le jersey endroit mais là, ni les german short rows ni les wrap and turn ne m’ont donné satisfaction. Il faudra que je fasse d’autres tests pour la prochaine fois.

J’ai adoré tricoter ce pull qui est monté très très vite. Vraiment le projet parfait pour se voir avancer rapidement et sans aucune prise de tête.

C’EST FAIT COMMENT ?

Le Weekender est prévu pour une laine worsted mais comme je n’en avais pas en stock, j’ai tenté le coup avec de la DK. Par chance, mon échantillon était parfait.
J’ai utilisé des écheveaux de laine que j’avais ramenés d’Edimbourg l’année dernière : de la Oakworth DK d’Eden cottage yarns, coloris Bark. J’avais complètement craqué sur ce coloris qui me rappelle mon Latte matinal.
J’ai utilisé moins de 4 écheveaux.

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

C’EST QUELLE TAILLE ?

J’ai tricoté la seconde taille (S) en me basant sur mes mesures d’avant grossesse. Il me va bien dès maintenant et je le porte avec plaisir mais je pense qu’il tombera encore mieux quand j’aurais retrouvé ma taille d’avant.

C’EST MODIFIÉ ?

Aucune modification. J’avais envisagé de modifier la forme du col sur le devant pour qu’il monte moins haut en rajoutant quelques rangs raccourcis. J’ai abandonné l’idée car je me suis rendue compte que ce serait probablement visible sur les côtes et peu esthétiques.

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

C’EST BIEN ?

Je suis contente de ce pull qui m’a accompagné pendant quelques courtes nuits. J’adore particulièrement sa couleur.
Toutefois, je dois admettre que le col bateau me gêne un peu sur le devant mais je finis par l’oublier.

A refaire ?

Non, je ne pense pas.

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

The weekender - Andrea Mowry - Blog tricot

Je finis avec cette photo que j’aime bien même si clairement, le pull n’est pas vraiment mis en avant.

Share this post

33 commentaires sur “The Weekender – Andrea Mowry

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *