Tricoter du jacquard – Tous mes conseils et astuces

Tricoter du jacquard - Croiser les fils - Tenir les fils - Gérer la tension

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser au jacquard : Comment le tricoter en méthode continentale ? Comment faire suivre vos fils sur l’envers et les croiser efficacement sans pour autant avoir à vous interrompre ? Comment gérer parfaitement votre tension ?…
Autant de questions que je me suis posée en débutant le jacquard et auxquelles je vais tenter de répondre !

Cet article est purement personnel et subjectif, il reflète mon avis basé sur mon expérience personnelle. N’hésitez pas à partager la vôtre en commentaire pour ajouter des éléments supplémentaires ou mettre en avant un point de vue différent.
C’est la première fois que je filme les tutoriels seuls, je vous prie d’être indulgent. Par moment, la caméra n’est pas bien centrée mais croyez-moi, j’ai fait de mon mieux pour tricoter une méthode assez complexe, tout en restant bien cadrée et en l’expliquant à l’oral sans rien oublier en même temps. Pas si facile… 🙂

Tricoter du jacquard

Le jacquard et moi !

En toute honnêteté, ce ne fut pas une mince affaire… et ça ne fait que commencer ! Je ne me suis réellement aventurée à tricoter du jacquard que récemment. J’ai d’abord tenté avec deux bonnets sans trop de difficulté. Du jacquard à deux couleurs, un fil dans chaque main, je n’avais pas eu trop de souci.
Puis est venu le pull Birkin et là, j’avoue que j’ai eu des difficultés. Je ne me trouvais pas efficace, j’avais beaucoup de mal à bien gérer le croisement des fils sur l’envers. J’ai recherché des tutoriels pour m’aider mais tout ceux que j’ai trouvés étaient prévus pour des personnes tricotant à l’anglaise (ou la française) avec le fil dans le main droite. Ma main forte étant la gauche, cela ne me convenait pas.
Et puis, à force de recherche et de persévérance, je me suis améliorée. C’est le résultat de ces expérimentations que j’ai envie de partager avec vous aujourd’hui.

Petit rappel : le jacquard, c’est quoi ?

Le jacquard consiste tout simplement à tricoter un ouvrage avec plusieurs couleurs (de deux à une multitude). l’enchaînement des couleurs formera un motif. de nos jours, le jacquard se tricote ordinairement en rond en gardant l’endroit de l’ouvrage face à vous. Vous voyez ainsi bien se dessiner le motif.
Vous tricoterez donc votre projet en rond, sans couture. Si vous avez encore un peu peur du tricot en rond, je vous renvoie à cet article où je vous partage mes conseils et astuces.

A noter que pendant des décennies (avant l’avénement des aiguilles circulaires), le jacquard se se tricotait en aller-retour.

N’importe quel ouvrage tricoté peut contenir du jacquard mais on le trouve principalement sur des pulls, gilets, bonnets et mitaines. Il pourra être entièrement tricoté en jacquard ou uniquement par touche (empiècements ou yokes le plus fréquemment pour les pulls et gilets).

Comment suivre une grille de jacquard ?

Tricoter du jacquard - Croiser les fils - Tenir les fils - Gérer la tension

Votre patron vous proposera une grille répliquant le motif du jacquard à tricoter. Cette grille se présentera sous la forme d’un quadrillage afin que vous puissiez identifier chaque rang et chaque maille. Le motif sera dessiné maille par maille en couleur afin que vous puissiez bien reconnaître chaque changement de coloris. Elles seront distinguées les unes des autres dans le patron par les appellations « coloris principal » (ou main color en anglais soit MC) puis coloris contrastants 1, 2, 3 et ainsi de suite (ou contrasting colors en anglais soit CC1, CC2…).
Si vous choisissez de tricoter votre motif avec des couleurs différentes de celles du designer, vous devrez simplement noter les correspondances : votre CC1 est rouge alors qu’elle est notée en bleu dans le grille.

La grille se lira ensuite comme pour tout ouvrage tricoté en rond : de bas en haut et de droite à gauche. Vous commencez donc avec le rang 1 tout en bas à droite et vous tricotez la ligne en respectant l’enchaînement de coloris jusqu’à arriver tout à gauche. Ensuite, une fois votre rang terminé, vous montez d’un cran pour lire le rang 2 en commençant toujours par la droite.

Si vous tricotez votre jacquard en allez-retour, vous lirez la grille en Z. Tous les rangs impairs se liront de droite à gauche et tous les rangs pairs de gauche à droite.

Comment choisir ses couleurs ?

La seule règle à respecter est que vos coloris tranchent suffisamment les uns avec les autres afin de pouvoir correctement distinguer le motif du jacquard. Il faut normalement avoir au moins un coloris vraiment bien différencié (un jaune moutarde avec des teintes de bleu par exemple) mais c’est à vous d’en juger.

Un conseil souvent entendu est de prendre une photo de vos laines côtes à côtes et de la passer en noire et blanc. Si une couleur se démarque, c’est que vous avez une bonne combinaison. Toutefois, si je prends l’exemple du pull Take Care que j’ai tricoté pour Tim, cela ne s’appliquait pas et j’aime quand même énormément mon association.

De la même manière, je ne suis pas fan des laines à speckles en jacquard car je trouve qu’elles noient le motif mais elles ont pourtant la grande quote à l’heure actuelle. A vous de voir donc et de choisir ce qui vous plaît à vous en priorité !

Comment choisir sa laine ? 

En théorie, vous pouvez utiliser n’importe quelle laine pour tricoter du jacquard. Toutefois, certaines seront plus appropriées pour bien révéler le motif et faire en sorte que les différents brins de laine s’agrègent entre eux. Il vaudra mieux privilégier une laine un peu rustique qui ne bougera pas trop au blocage. Certaines laines comme la shetland ou la woolmark sont particulièrement recommandées pour le jacquard car elles feutreront (à peine) à l’usage et permettront aux différents brins  de se fondre les uns avec les autres.
Méfiez-vous notamment des laines superwash qui glissent beaucoup et se détendent au blocage, l’impact sur votre jacquard pourra être désastreux.
L’alpaga n’est pas non plus recommandé car il se déforme beaucoup.

J’aurais tendance à vous conseiller de ne pas commencer avec des laines de poids extrêmes : ni trop épaisse ni trop fine. La tension sera plus facile à gérer avec une laine DK ou worsted à mon avis.

Comment tenir ses fils ?

Il y a de nombreuses manières pour bien tenir vos fils quand vous tricotez du jacquard. L’important est de trouver la méthode qui vous convient à vous : les deux fils à droite, un fil dans chaque main ou les deux fils à gauche. Il faut tout d’abord identifier quelle est votre main la plus forte. C’est dans celle-ci que vous placerez votre coloris principal.
A chaque rang, regardez attentivement l’enchaînement de couleur prévu pour identifier quel sera le coloris le plus utilisé. C’est celui-ci que vous placerez dans votre main la plus forte : à droite si vous tricotez à la française, à gauche si vous tricotez en méthode continentale.

Attention toutefois, cette règle va à l’encontre de la dominance des couleurs dont nous parlerons juste en dessous. Je pense toutefois que, lorsqu’on débute en jacquard, il faut d’abord apprendre à bien gérer sa tension et à bien positionner ses fils. La dominance rajoutant un effet assez subtil, vous pourrez vous y intéressez ultérieurement.

Dans la vidéo ci-dessous, je vous montre deux façons de tenir vos fils :

Tricoter du jacquard avec un fil dans chaque main
Tricoter du jacquard en tenant les deux fils dans la main gauche

 

Comment gérer la tension ?

C’est vraiment LE point crucial quand on se lance dans un projet en jacquard. Il est assez difficile de bien gérer la tension des multiples fils en même temps car on a vite tendance à trop tirer sur celui qui travaille et à laisser pendre celui qu’on l’on n’utilise pas. Or, si votre tension est mal gérée, cela impactera le rendu de votre motif sur l’endroit. Des mailles trop serrées disparaîtront et les trop lâches seront distendues.

Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles :
– Il faut impérativement croiser vos fils sur l’envers s’ils ne sont pas suffisamment utiliser, j’y reviens dans le prochain paragraphe
– on a souvent tendance à tricoter plus serré en jacquard, n’hésitez donc pas à augmenter d’une demi-taille d’aiguille pour tricoter la partie en jacquard de votre ouvrage
– il vaut mieux tricoter plus lâche que plus serré. Le blocage vous permettra de lisser vos mailles trop lâches. Un jacquard trop serré n’aura pas un joli rendu et vous ne pourrez pas le récupérer, même avec le blocage car les fils flottants tendus sur l’envers ne pourront pas se détendre.

La dominance des couleurs, en quoi cela consiste ?

La dominance des couleurs est un concept que je viens de découvrir et que je n’ai pas encore expérimenté. J’y reviendrai dans un article dédié mais voici ce que j’en ai compris.
En fonction de la position des fils flottants sur l’envers, un coloris se détachera plus sur le motif sur l’endroit que l’autre. C’est le coloris qui sera placé sous l’autre qui sera le plus visible car le fil aura plus de place pour s’exprimer. C’est donc le fil que vous tenez dans votre main gauche si vous tricotez en méthode continentale ou à droite si vous tricotez à la française.

La nuance est assez subtile donc j’aurais tendance à vous conseiller (au risque d’en faire hurler certaines) de ne pas vous en soucier si vous débutez et de vous concentrez sur votre tension. Si votre tension est bonne, votre motif sera joli quoi qu’il en soit. La dominance des couleurs est, pour ce que j’en ai compris, un élément supplémentaire à prendre en compte pour avoir un motif encore plus joli.

Tricoter du jacquard - Croiser les fils - Tenir les fils - Gérer la tension

Pourquoi et comment croiser les fils sur l’envers ?

Nous venons d’en parler, pour obtenir un joli jacquard, tout est histoire de tension ! Or, l’alternance des coloris vous obligera parfois à ne pas tricoter un fil sur plusieurs mailles. Si vous le laissez pendre sur l’envers, cela impactera votre tension. Les mailles tricotées avant et après cette interruption ne seront pas joliment dessinées. De même, vos fils flottants risqueront de se prendre dans vos colliers ou lunettes en les enfilant.
Pour éviter cela, il faut bloquer ce fil non tricoté en l’emprisonnant dans les autres fils utilisé, sur l’envers, afin qu’il soit invisible sur l’endroit.
La règle est de bloquer votre fil toutes les 3 ou 4 mailles.
A chaque début de rang, analyser les enchaînements de couleurs pour définir quand croiser quels fils.

Dans cette vidéo, je vous explique comment définir le bon moment pour croiser vos fils. Je vous montre également deux méthodes pour croiser vos fils sans vous interrompre : si vous tricotez avec un fil dans chaque main et si vous tricotez avec les deux fils à gauche.

Pour les avoir expérimentés, ces deux méthodes fonctionnent très bien et permettent de gérer efficacement votre tension. Les pelotes se dévident au fur et à mesure sans s’emmêler.

Croiser les fil en les tenant un dans chaque main
Croiser les fils en tenant les deux fils dans la main gauche

Plusieurs personnes m’ont indiqué que les islandais (experts du jacquard) ne croisaient jamais leurs fils et que donc ces techniques n’étaient pas pertinentes. Renseignement pris, c’est vrai uniquement pour la technique du fair isle qui est une façon spécifique de tricoter du jacquard : deux couleurs uniquement par rang et peu d’écart entre chaque couleur. Il est alors en effet inutile de croiser les fils. En revanche, les motifs plus récents de jacquard ne respectant pas ces règles, il vous faudra bien croiser vos fils, et ce même avec une laine dédiée au jacquard car l’effet du feutrage ne sera pas suffisant pour des écarts de 7 ou 8 mailles.

Tricoter en jacquard avec trois couleurs ?

J’ai personnellement trouvé que le passage de deux à trois couleurs complexifiait beaucoup la fluidité du tricot. Je n’arrivais pas à croiser mes fils de façon efficace, je perdais beaucoup de temps… bref, je n’étais pas efficace. J’ai persévéré et j’ai maintenant réussi à trouver comment y parvenir en combinant les méthodes vues précédemment, qui me convainc. Comme précédemment, la façon de faire varie en fonction de la main dans laquelle vous tenez vos fils :

Tricoter du jacquard à trois couleurs avec deux fils dans la main droite et un fil dans la main gauche
Tricoter du jacquard à trois couleurs avec deux fils dans la main gauche et un fil dans la main droite

Je m’excuse pour la piètre qualité de cette vidéo, la lumière était très mauvaise et Hugo commençait à se réveiller. Elle est donc assez courte mais comme vous le verrez, elle consiste à combiner les façons de tricoter déjà vues dans les vidéos précédentes. 

Tricoter du jacquard - Croiser les fils - Tenir les fils - Gérer la tension

Comment ne pas emmêler vos fils ?

Il faut tout simplement les garder toujours dans la même position. Quelle que soit votre façon de tricoter le jacquard, vous ne devez pas toucher à vos pelotes qui resteront toujours au même endroit. Placez-en une à votre droite et l’autre à votre gauche par exemple et laissez-le y.

Par quel projet débuter ? 

Voici quelques conseils pour bien vous lancer en jacquard :
– Commencez avec uniquement deux fils : 1 coloris principal et 1 contrastant. Ce sera bien suffisant pour vous familiariser avec le jacquard.
– Privilégier un motif simple et ne nécessitant pas de croiser les fils sur l’envers, vous vous concentrerez ainsi exclusivement sur votre tension.
– Choisir une laine ni trop fine ni trop épaisse, DK ou worsted me paraissent idéales.

Vous l’aurez compris, en jacquard, le maître mot est : y aller graduellement !

Voici quelques modèles qui me paraissent recommandés pour débuter :
– le bonnet et le col Smalt de Lilofil / deux couleurs, grosse laine, ils sont gratuits en plus
– le bonnet Baa ble hat de Donna Smith / deux couleurs à alterner, ce patron est gratuit. Il est disponible dans le magazine que vous pouvez télécharger sur leur site mais uniquement en anglais)
– le pull Marieke d’Along avec Anna / pull pour enfant très simple avec un joli motif sans croisement de fil, idéal avant de vous lancer dans un modèle pour vous.
– le Branches and buds de Carrie Bostick Hoge / attention, il se tricote en laine assez fine

J’espère que ce très long article sur le jacquard vous aura plu et vous donnera envie de vous lancer !
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour partager vos astuces ou juste me dire ce que vous avez pensé de ce tutoriel. 

Pull Birkin sweater - Caitlin Hunter - Blog tricot

Partager cet article

48 commentaires sur “Tricoter du jacquard – Tous mes conseils et astuces

  • BEATRICE SIMHA

    Bonjour Lise
    Je croisais des fils aussi avant et maintenant je ne le fais plus. Depuis que j’ai vu une photo avec 2 bonnets tricotés, un selon la couleur dominante et l’autre non. C’est franchement flagrant la différence. Depuis plus de problème de tension et autre dessin qui ne ressort pas. Ce n’est pas forcément le fil le plus tricoté sur le rang qui est dans la main forte.
    Il faut qu’il reste en dessous.
    Tu parles pas de la dominance de la couleur dans ton article ?
    Béa

    Répondre
  • Hélène House

    Merci Lise pour cet article et les vidéos qui l’accompagnent. Je trouve l’ensemble très clair. J’avais fait le bonnet Small en freestyle, ce qui avait donné un résultat très perfectible. Je comprends mieux pourquoi et les erreurs que j’ai faites ! Pour mon prochain essai je prendrai en compte tous ces conseils ☺

    Répondre
  • Gris Mouton

    Super article ! Je vais regarder toutes les vidéos à tête reposée. J’aime bien apprendre de nouvelles choses
    Dans les modèles que tu conseille, je rajouterai le Oxalis de Marie Amélie Designs. C’est exactement le même genre de jacquard que le Branches and Buds (pas besoin de croiser les fils et que 2 couleurs).
    Je t’embrasse
    A bientôt
    Solenn

    Répondre
  • Chahralys

    Bonjour ma belle,
    Même si je ne suis pas très fan de jacquard, j’ai trouvé l’article super intéressant. tu m’as donné envie d’essayer cette façon de faire du jacquard.
    merci pour le partage.

    Bises

    Répondre
  • Pascale

    Quel talent ! Je n’en suis pas encore là. Je vais commencer avec ton livre que mes enfants s’offrent pour mon anniversaire. On verra le jacquard plus tard. Mais je garde tes précieux conseils dans mes archives.

    Répondre
  • Verocha

    Bravo pour ces tutos! et tout ca pendant la sieste de BB. Tu gères!! Ca me donne de plus en plus envie de tricoter à la manière continentale……Mais j’ai une super main droite, difficile la main gauche…Après, le jacquard est super plus simple comme ca que ce que je fais d’habitude, C’est à dire des noeuds avec mes pelotes…bien aidée par mes chats…Bon week end de Pâques!

    Répondre
  • SALLESIENNEE

    Toujours très claire à lire et regarder. Bon je dois d’abord gérer la méthode continentale. Changer après beaucoup d’années de tricot à plat et je dirais à l’ancienne …. ce n est pas facile. Merci beaucoup. Bises
    Sallesienne.

    Répondre
  • Emiliemilie974

    Merci pour cet article très complet.
    Ca fait quelques temps que le jacquard me tente. Je suis en train de me familiariser avec la méthode continentale. Je serai bientôt prête. A moi, les pulls jacquard!! Ces vidéos vont beaucoup m’aider.
    Merci merci!
    Emilie

    Répondre
  • Cecilune

    Bonjour,
    Je me permets d’intervenir pour signaler que les islandais ne croisent jamais les fils en jacquard, ce qui donne un tricot plus souple que le jacquard français qui est presque tissé sur l’envers !
    Bien sûr, il faut maîtriser sa tension et ne pas trop serrer en faisant bien coulisser régulièrement ses mailles sur l’aiguille droite.
    Et quand on utilise une laine un peu rustique, adaptée au jacquard, comme de la Shetland ou de la lopi islandaise, tous les fils se colleront gentiment ensemble au blocage et rien ne pendouille.
    Voilà
    Et sur le blog d’Ysolda Teague, il y a un article très bien sur la dominance des couleurs avec échantillons pour bien se rendre compte.
    J’espère que ça aidera…
    Cécile

    Répondre
    • pascale janvier

      Je suis en train de tricoter un islandais avec de la lopi et, effectivement, je ne croise pas. Difficile toutefois de doser la tension… j’ai tendance à faire trop lâche, mais il paraît que ça vaut toujours mieux que trop serré car on peu rattraper au blocage 😉 Je cherche un article sur le blocage jacquard d’ailleurs 😉

      Répondre
      • lisetailor

        Bonjour Pascale, il n’y a pas de technique particulière de blocage pour le jacquard. Vous pouvez vous référer à mon article dédié au blocage dans les tutoriels. Ce sera la même chose pour un jacquard. Bises et bon tricot !

        Répondre
  • Violaine+Benoit

    Il n’est pas trop long et très intéressant. Le jacquard je l’ai pratiqué avant de découvrir le tricot circulaire. .. et les modèles tricotés par @Triple_L_deMag me font super envie de même que ceux de @Batilou. Je tricote grâce à toi en méthode continentale (je ne suis pas du tout aussi rapide) et mon tricot est devenu plus fluide et agréable. J’ai hâte de tester les méthodes que tu proposés.

    Répondre
  • IsaFutile

    J’ai trouvé cet article super intéressant et hyper complet. Ca a dû te prendre un temps fou de faire toutes ce vidéos. J’ai tricoté cet hiver le smalt pour mon bébé et j’ai beaucoup aimé ce jacquard simple pou débuter à deux couleurs et où il n’y avait pas besoin de croiser les fils. Je m’étais inspiré des vidéos de Blisswoll (une parisienne en helvétie). Avec un fil dans chaque main j’ai trouvé ça très bien et je n’ai pas imaginé que l’on pouvait avoir les deux fils dans la main gauche. Maintenant que je l’ai vu je ne sais pas si je parviendrai à ne pas attraper les deux fils en même temps. Mais ça m’a donné envie d’essayer et le croisement des fils ne me fait plus peur grâce à toi.

    Répondre
  • Orianne+(ocabanoncouture)

    Merci Lise pour ses vidéos. J’avais adore les illustrations de ton livre mais moi je suis une adepte des vidéos tricots : je me représente mieux les mouvements ! Tes explications sont hypers claires et ca « desacralise » le jaquard. Je pense donc que je vais me lancer

    Répondre
  • Nadege

    Bonjour,
    J ai appris grâce à ton article sur la méthode continentale a tricoter de cette façon et je te remercie. L affaire de quelques jours pour m y faire et oublier ma manière de tricoter. Et grâce à cet article, je vais persévérer avec le jacquard. Un grand merci pour tes explications. Ton motif utilisé est très beau et en prime avec ces belles couleurs !

    Répondre
  • Kalmia

    J’avais essayé il y a longtemps mais rebutée par les pelotes qui s’emmélaient et la tension ma gérée, j’avais abandonné.
    Grace à ces vidéos vraiment très claires, j’ai bien envie de retenter l’expérience.
    Merci pour tous ces conseils pertinents et bien accessibles.
    Un dernier point reste à éclaircir :
    Comment fais-tu pour gérer le décalage dû au changement de rang ?

    Répondre
  • cachou33

    coucou Lise !
    he bien…vu comme ça….tu me donnes envie de m’y remettre!!! je m’y suis essayée pour un de mes garçons il y a 30 ans et j’aurais bien aimé trouver un tuto comme le tien !!!! ce fut un vrai désastre et j’ai dû le faire retricoter par une tricoteuse du magasin ….la honte!!!! depuis…je n’ai jamais recommencé !!! un petit bonnet….pourquoi pas ? à ajouter dans ma liste ….déjà interminable!!! LOL merci Lise pour ces explications très claires…..bisous

    Répondre
  • Batilou

    Très bel article qui apportera beaucoup aux personnes qui hésitent encore à se lancer!
    Pour ce qui est de la définition du jacquard, il ne se tricote pas specialement en rond, on ne peut le faire ainsi ( ou pas d ailleurs, selon le modele) que depuis l arrivée des aiguilles circulaires. Avant, c etait aiguilles droites et aller et retour obligatoire.Le jacquard sur le rang envers suit les mêmes conseils que ceux que tu as donnés, il faut juste lire la grille de gauche à droite

    Répondre
    • lisetailor

      Merci beaucoup pour ton gentil message. Je viens de modifier et rajouter pas mal d’infos supplémentaires suite aux retours que j’ai eus. C’est très enrichissant, merci. C’est vrai que je n’ai pas pensé que le jacquard se tricotait depuis des décennies et forcément, pas en rond à l’époque 🙂
      Je l’ai précisé. J’ai attendu d’avoir tricoté plusieurs jacquards et de m’être pas mal documentée avant de rédiger cet article mais j’ai encore une belle marge de progression devant moi. 🙂

      Répondre
  • Souricette

    Bonjour,
    Merci Lise pour cet article et tes vidéos si explicites.
    J’ai longtemps fait du jacquard en aiguilles droites, en croisant les fils de façon plus rapprochée, en général toutes les deux mailles, notamment pour les ouvrages pour enfant et éviter les accroches involontaires des fils sur l’envers. Mais quel travail pour gérer les fils tortillés j’y passais un temps fou !!
    La méthode continentale et le tricot circulaire apportent de tels progrès ! Merci encore de nous les faire partager, c’est un vrai plaisir !

    Anouk

    Répondre
  • Céline.B

    Bonsoir Lise,

    Quel bonheur de vous découvrir Lise !!! J’ai connu votre blog grâce à Louise (Les Lubies de Louise) que je suis déjà depuis quelques temps et dont je suis une fan inconditionnelle et je dois dire qu’en parlant de votre livre, elle m’a tout de suite donné envie de l’acheter et je l’ai depuis déjà 15 jours !! et quel bonheur !! je l’adore !!! bravo pour votre travail !! merci infiniment pour votre partage !! il m’est d’une aide très précieuse ! surtout pour le tricot en anglais auquel je m’essaye depuis quelques temps !! j’adore votre blog et vos podcast !! vos tutos sur le jacquard sont top !!! Encore merci à vous pour tous ce travail que vous partagez avec nous !!! je crois…non, je suis sûre que je suis déjà fan !! bonne soirée à vous et à très bientôt !!

    Répondre
    • lisetailor

      Merci mille fois pour votre si gentil message Céline qui me fait chaud au coeur. J’adore Louise moi aussi, elle est tellement talentueuse et généreuse. Je suis vraiment enchantée que mon livre vous plaise mais surtout qu’il vous soit utile. 🙂 Bises et merci encore.

      Répondre
  • Flora

    Bravo pour ces vidéos très pédagogiques. J’aurais juste ajouté dans le paragraphe « Comment ne pas emmêler vos fils » que la position des pelotes ne doit pas changer *au cours d’un même rang* ( puisqu’au rang suivant elle devra éventuellement être modifiée en fonction du motif à réaliser).

    Répondre
  • Caty Chatelaine

    Est-ce que c’est du jacquard tricoté en rond ou un aller-retour ? Si c’est un aller-retour, comment tricoté le jacquard avec les 2 mains à l’envers du travail ? Si c’est tricoté en rond, est-ce que votre endroit du travail est à l’intérieur du rond ou à l’extérieur? J’ai un peu de mal à voir la position de l’ouvrage quand vous tricotez avec les 2 mains… Cette méthode est très intéressante. J’ai tenté plusieurs fois de tricoter de cette façon mais j’ai plusieurs questions. Désolée pour tous ces questions Lise et un gros merci pour toutes ces informations. Vous êtes une super référence pour moi

    Répondre
  • Marylène

    Bonjour,merci pour vos articles et vos podcasts si intéressants.J’ai une question concernant le choix des aiguilles:Je suis novice pour ce qui est de l’utilisation des aiguilles circulaires , j’ai fait un test bonnet qui s’est avéré concluant. Je voudrais acheter les aiguilles adéquates pour réaliser un pull,les prix des aiguilles sont de un à dix, que conseillez vous ?Bambous, métal, plastique ?Je souhaite tester et ne pas dépenser une fortune ! Merci

    Répondre
    • lisetailor

      Bonjour Marylène, c’est une question très subjective car beaucoup d’aiguilles se valent. Bois ou métal par exemple est vraiment une question de préférence personnelle. Si cela vous intéresse, c’est un sujet que j’aborde assez longuement dans mon livre. Personnellement, je préfère les aiguilles en métal.

      Répondre
  • elodie

    bonjour,

    Je commence mon premier pull en Jacquard, et vos conseils sont vraiment pratiques et intéressants. Mais je rencontre un problème… je suis arrivée aux manches et je dois faire des augmentations dans mon dessin… en faisant ces 2 augmentations, mon dessin ne correspond plus… dans les explications, ils disent d’ajuster le motif. mais je n’y arrive pas, vous pouvez peut-etre m’aider?

    Merci beaucoup,

    Elodie.

    Répondre
  • Ariane

    Salut ! Merci beaucoup ! Tout y est clair. Ça fais des années que je tricote et je n’avais jamais essayée le jacquard … Je suis super contente de m’y être lancé!

    Répondre
  • Brigitte Stourme

    Merci pour vos explications. Je reprends le jacquard après bien des années et vos vidéos m’aident beaucoup.
    Avez-vous aussi une vidéo qui montre le rang à l’envers du jacquard s’il vous plaît. Merci d’avance.

    Répondre
  • pascale janvier

    WOW ! Tricoteuse depuis pourtant de trèèèès longues années, je dois avouer que j’avais pris de mauvaises habitudes de tenue de fils… Ayant envie de me remettre au jacquard (très joli Gamaldag d’Hélène Magnusson), je me suis régalée de vos vidéos qui m’ont rafraîchi la mémoire ! Mille mercis !

    Répondre
  • Loumarie

    Bonjour
    Merci de ces videos, j’avais de gros problèmes pour tenir les fils.
    Mais comment fait on pour les rangs envers ????? On montre toujours partout les rangs endroits
    Merci

    Répondre
    • lisetailor

      Bonjour Sylvie, je pense qu’on montre principalement les rangs endroits car, pour les gilets, la technique du steek qui consiste à couper sont ouvrage pour l’ouvrir est fréquemment utilisée en jacquard. Cela permet de tricoter tout le projet en rang endroit puis de le couper pour le transformer en gilet. Je n’ai jamais tricoté de jacquard à l’envers pour le moment donc je n’ai pas pu en faire de tutoriels.

      Répondre
  • cecile

    Bonjour
    j’ai découvert il y a peu votre blog 🙂 je vais débuter le jacquard merci pour les précieux conseils.
    Au plaisir de vous croiser,
    une lyonnaise croix roussienne tricoteuse ^^

    Répondre
  • michele

    Bonjour à tous, je suis ravie d’avoir trouve vos vidéos, j’ai par le passé fait des pulls jacquards ou autre sans aide, dommage, mais il n’est jamais trop tard, je vous remerçie pour vos precieux conseils. J’aimerai trouve un modèle pour 4 ans mais je n’aime pas trop le style chevrons du pull pour debuter que vous montrer, est-il possible de trouver d’autres modèles, j’ai pas mal chercher mais ce que je trouve est en anglais et je ne maitrise pas assez pour comprendre les explications. merci d’avance pour votre aide !

    Répondre
  • Marion

    MERCI !
    Je me suis lancé pour la première fois dans le jacquard il y a quelques jours et j’ai beaucoup de mal à gérer ma tension.
    Perfectionniste que je suis j’ai fait, défait, refait… Je ne comprenais pas bien comment croiser les fils (beaucoup de documentation et un peu de déprime).
    Mais avec vos explications très claires j’ai hâte de m’y remettre !

    Répondre
  • jaklyne

    bonjour je regarde vos vidéos avez vous déjà fait un jacquard ou pull simple en raglan en commençant par le haut pour adulte je cherche mais je ne trouve pas trop bien les explications merci de m’aider cordialement

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *