Robe Raphaëlle – Chez Machine

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Raphaëlle est à l’honneur aujourd’hui et elle le vaut bien. Issu d’un partenariat entre Tiphaine (Addictiph) et Chez Machine, ces fées de la couture nous proposent une petite pépite à coudre et à recoudre. Voici ma première version que j’ai un peu modifiée pour coller pile à mes envies.

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

C’est quoi ?

La robe Raphaëlle est une collaboration entre la marque de patron Chez Machine et la jolie Tiphaine (du blog Addictiph).
A noter : Elle est épuisée sur la boutique de la marque (réassort prévu début mars). Je l’ai achetée chez Atelier Moondust où elle est toujours disponible. Je mets donc le lien vers cette seconde boutique dans l’article pour que vous puissiez l’acquérir si elle vous plaît.

Cette robe existe en deux version : avec ou sans fronces sur les jupes, avec col chemise ou avec lavallière. A la sortie du patron, je dois admettre que, bien que trouvant la robe particulièrement jolie sur Tiphaine, je ne pensais pas craquer. J’ai tout de suite aimé le col chemise mais je n’étais pas sûre que la forme de la robe convienne à ma morphologie.

Et puis… Marielle a publié sa version de Raphaëlle et d’un coup, tout le potentiel du patron s’est révélé à mes yeux ! J’ai acheté et cousu Raphaëlle dans la foulée !

Je n’ai rencontré aucun souci avec la planche, les pièces sont faciles à décalquer. J’aime beaucoup les grandes pochettes de Chez Machine où l’on peut facilement ranger ses pièces une fois décalquées et découpées.
En revanche, j’ai eu quelques soucis de compréhension avec les schémas des instructions qui étaient imprimées en nuance de gris et assez petits. Je n’étais donc pas toujours sûre de bien comprendre ce qui était attendu mais, en m’appuyant sur les explications écrites, plus de souci. Je suis quelqu’un de très visuel et j’ai tendance à lire distraitement les explications pour vraiment me concentrer sur les schémas.

Il n’y a que pour les manches que j’ai eu une grosse hésitation. L’embu me paraissait vraiment très important à résorber au point que je me suis demandée si la tête de manche ne devait pas être froncée. Il est bien mentionné de passer un fil de fronces entre les crans de montage pour en froncer la tête mais, comme les crans sont très éloignés, j’ai compris que c’était uniquement pour de l’embu. Honnêtement, en relisant les instructions, je pense que le souci vient de moi.  N’ayant pas compris, je me suis référée au dessin technique présent sur le devant de la pochette où j’avais bien l’impression de voir des fronces. Pour me conforter, je suis allée détailler les versions cousues par Tiphaine et je n’y ai pas vu de fronces.
Au final, je ne les ai pas froncées et j’ai résorbé l’embu sur une envergure très large. Lorsque j’ai contacté la créatrice pour lui poser la question, il fallait bien froncer les manches. 🙂

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Le montage du col nécessite un peu d’attention et de minutie pour avoir un joli rendu mais les explications sont très claires. Le travail est aussi facilité par le fait que les parementures sont intégrées aux pièces devant.
C’est vraiment l’élément que j’aime le plus dans cette robe. J’adore ce petit col chemise avec sa patte de boutonnage non cousue. Elle tient en place grâce aux boutons et aux boutonnières. Je trouve ça super chic. J’ai une blouse Des Petits Hauts que j’adore et qui a exactement la même finition.

Je tiens d’ailleurs à vous préciser que l’une des grandes qualités de la créatrice de Chez Machine est qu’elle modifie régulièrement ses patrons pour ne pas laisser la moindre coquille. Nul doute donc que les détails que je remonte ici seront repris dans le prochain lot qu’elle fera imprimer. Il ne s’agit que de détails qui ne remettent pas en cause la qualité du patron et la beauté de la robe.

J’ai un peu modifié ma robe pour obtenir pile le résultat que je voulais. Je vous liste mes modifications un peu plus bas.

A noter que la robe Raphaëlle n’est disponible qu’en version pochette.

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

C’est fait comment ?

J’ai utilisé un crêpe de viscose bleu outremer de chez Eglantine et Zoé qui est absolument superbe. Ce tissu a un tombé magnifique. Il se coud assez facilement et ne glisse pas trop. En revanche, comme souvent avec la viscose, il froisse assez vite. Ce n’est pas très gênant ceci dit. Avec d’autres tissus, je me sens très vite négligée tant ils froissent. Ce n’est pas le cas ici.
Quant à la couleur, c’est une merveille ! Un bleu profond et lumineux.

C’est modifié ?

J’ai un peu modifié ma robe pour me rapprocher de la version de Marielle et de la fameuse robe Ba&sh de cet hiver que j’ai achetée et que j’adore :
– j’ai remonté la taille de 4,5cm. Etant assez petite, j’aurais pu remonter encore un peu.
– j’ai coupé les jupes dans une laize de tissus entière soit 70cm de largeur chacune que j’ai ensuite froncées
– une fois ma robe cousue, le fait d’avoir réduit les pièces du corsage de 4,5cm sans en avoir changé la largeur du bas n’était pas esthétique. Ma robe était trop large au niveau de la taille. J’ai découpé et recousu en supprimant 3 bons centimètres de chaque côté (soit 6cm de moins en tout).
– j’ai rallongé les jupes de 4,5cm pour compenser la perte sur le corsage mais j’aurais pu m’en passer. J’ai pas réduit au moment de faire l’ourlet et je la trouve toujours un peu longue.

C’est quelle taille ?

J’ai cousu une taille 38 mais au vu des modifications réalisées sur le corsage, j’aurais pu couper un 36 directement.

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

C’est bien ?

Je suis très contente de cette robe que je trouve chic tout en restant très facile à vivre et à porter. Elle se coud facilement et rapidement. Bien qu’assez ample, elle reste féminine et cache efficacement les kilos récalcitrants. C’est vraiment une nouvelle robe chouchou de mon dressing.
Bravo Tiphaine et Aurélie pour cette petite merveille !!

A refaire ?

Oh que oui ! J’en ai déjà fait une seconde version, assez différente que j’ai hésité à présenter en même temps aujourd’hui mais finalement, je préfère lui dédier un article (on a pris de jolies photos alors ce serait dommage de s’en priver).

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

Robe Raphaëlle - Chez Machine - Blog couture

 

Partager cet article

9
Poster un commentaire

avatar
5 Comment threads
4 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
LouDufourlisetailorAddictiphHelstroffer Anne marie Recent comment authors
plus récents plus anciens
Madeleine
Invité

Superbe. Et ce bleu !
J’aime énormément ce style de robe, j’en avais fait une du même style il y a quelques temps sur la base de la Cami dress. Je suis en train d’en refaire une en lainage mais le col ne sera pas aussi chouette que le tien. Bises.

Helstroffer Anne marie
Invité
Helstroffer Anne marie

Très joli modèle qui te vas parfaitement la couleur est vraiment sympa
À très bientôt pour te lire
Bises

Addictiph
Invité

Merci pour ce bel article et ces superbes photos!! ❤️❤️

Dufour
Invité
Dufour

Je trouve qu’elle te va bien le bleu te va à ravir

Lou
Invité
Lou

Elle est superbe et te va à ravir ! Je crois que le patron est épuisé aussi chez Moondust !