Robe Tokyo – Atelier Scammit

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Bien que le temps ne soit toujours pas au beau fixe, je suis très motivée pour coudre ma garde-robe d’été en ce moment. Je rêve de tops, blouses et robes bien sûr. Voici donc ma robe Tokyo, un très joli patron d’atelier Scammit que je souhaitais coudre depuis longtemps. Je me demande bien pourquoi j’ai autant attendu maintenant, ce patron est génial !

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

C’est quoi ?

Vous vous souvenez peut-être que j’avais déjà cousu ce patron, en version femme enceinte l’été dernier. J’avais vraiment beaucoup aimé ce patron mais finalement assez peu portée ma robe qui froissait vraiment trop. Toutefois, je le disais déjà à l’époque, je comptais me coudre la version standard (et j’avais même déjà prévu ce tissu). 

Je n’ai pas été déçue du tout ! Les deux versions sont aussi bien l’une que l’autre. La robe Tokyo est un joli modèle de robe d’été, très facile à réaliser et avec un tombé impeccable. Il s’agit d’une robe entièrement doublée, élastiquée à la taille, avec d’adorables mancherons. Le patron prévoit également les explications si vous ne souhaitez pas doubler votre robe.

Le tissu que j’ai choisi étant assez transparent, j’ai décidé (à mon corps défendant) de doubler la mienne et je ne regrette pas du tout. Evidemment, cela rajoute un peu de travail mais la finition est vraiment canon comme ça. Attention toutefois à bien choisir les tissus pour la doublure afin de ne pas rajouter trop d’épaisseur ou d’alourdir la robe (j’y reviens plus bas).

Les explications de Johanna sont limpides. Enfin, comme toujours, Johanna vous propose une vidéo pour le montage du haut ici. Au niveau du montage, aucune difficulté non plus, tout s’emboîte parfaitement. Vraiment une robe simple à réaliser et très efficace ! Je suis particulièrement fan des mancherons. Enfin, les finitions sont particulièrement soignées.

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

C’est fait comment ?

Si j’ai trainé à coudre ma robe, c’est sincèrement car j’avais un doute sur le tissu que je souhaitais utiliser. J’avais été déçue par la version rose de cette viscose qui froissait tellement sur ma robe de grossesse que je trouvais qu’elle faisait très vite négligée. Je craignais qu’il en aille de même avec la bleue.

Et bien, pas du tout !! Ce serait même l’inverse, ce tissu ne froisse quasiment pas. Sur les photos, j’avais passé la matinée assise chez le coiffeur donc forcément, des plis se sont formés mais c’est assez exceptionnel. Quand je l’ai cousue, j’ai beaucoup manipulé ma robe et pourtant, je n’ai même pas eu à la repasser une fois finie.
Vraiment super !
D’ailleurs, le touché est très différent de la rose qui n’était pas très fluide et avait un aspect « cotonneux ». Ici, rien de cela.

En revanche, cela reste un tissu fin et assez fragile je pense. Je m’étais posée la question de doubler ou non ma robe et je ne regrette pas de l’avoir fait car le tissu est vraiment transparent en fin de compte.

Pour la doublure, j’ai utilisé du tencel marine uni pour le haut. C’est parfait car il est très fluide et ne rigidifie pas la robe. Enfin, pour les jupes, j’ai choisi du tissu doublure antistatique pour pouvoir porter ma robe avec des collants si je le souhaite cet hiver.

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

C’est quelle taille ?

J’ai réalisé une taille 36 pour le corsage et 38 pour le bas. Tout est parfait pour moi.

C’est modifié

J’ai modifié le montage pour la ceinture élastiquée car, une fois finie avec les explications prévues, je n’aimais pas le rendu. J’ai donc tout défait et recommencer. Cela m’a permis de réduire le corsage de 3cm car je suis plus petite que la stature du patron prévue.

Pour la ceinture, j’ai cousu ensemble les 2 épaisseurs du haut et les 2 épaisseurs en bas. Puis je les ai assemblées toutes ensemble à 1cm puis à 4 cm du bord. Ensuite j’ai plaqué ma couture vers le haut et j’ai assemblé le tout au corsage pour former une coulisse dans laquelle j’ai glissé l’élastique.

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

C’est bien ?

Je suis très contente de ma robe Tokyo que je trouve vraiment très bien coupée et finie. Une robe facile à porter et à enfiler quand on ne sait pas quoi se mettre. Un style épuré qui permet de lui associer nos plus jolis tissus.
C’est vraiment un patron qui mériterait d’être plus connu car il n’a que des qualités à mes yeux.

A refaire ?

Absolument. J’envisage déjà de m’en faire une seconde dans un très très joli tissu de mon stock que je réserve à un patron spécial.

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Robe Tokyo - Atelier Scammit - Blog couture

Share this post

12 commentaires sur “Robe Tokyo – Atelier Scammit

  • Boo'n Maman

    Bonjour Lise,
    Alors le rendu impeccable déjà sur ton mannequin elle semblait ravissante mais vraiment sur toi très jolie.
    Je comprends que tu veuilles la refaire.
    Bonne journée Lise.

    Répondre
  • AtelierdeClaire

    En effet, c’est la parfaite petite robe pour l’été, légère et confortable ! Dans ce beau tissu, elle est ravissante et te va très bien. Je pense que ta version va en inspirer d’autres aussi chez tes lectrices !
    Bises,
    Claire

    Répondre
  • Pascale

    C’est une petite merveille cette robe. Ton tissu est fabuleux. C’est le combo gagnant. De plus, elle te va à ravir. Elle est élégante et simple à la fois. Elle a tout d’une grande !

    Répondre
  • Martine

    Jolie coupe de cheveux et jolie robe pour une ravissante maman!
    j’adore ton blog et j’apprécie que tu continues à l’alimenter tout en étant sur instagram et en nous offrant de supers podcasts! je suis fan et bien sûr abonnée aux trois!

    Répondre
  • Flo

    Bonsoir,
    Ca fait longtemps que j’ai craqué sur cette robe.
    J’ai fini par craqué, je suis en train de la coudre 🙂
    Par contre je rencontre des difficultés pour l’assemblage des extrémités des mancherons.
    Je suis pas sur du tout de m’y prendre correctement.
    Peux-tu faire une brève explication lors de ton prochain podcast ?
    J’espère sincèrement que cette robe m’ira aussi bien qu’elle te va.
    Bonne soirée
    Flo

    Répondre
    • lisetailor

      Coucou Flo, merci pour ton gentil message. Atelier Scammit propose toujours des vidéos du montage de ses patrons. J’ai mis le lien dans l’article. Ce sera la meilleure façon de bien visualiser le montage des mancherons doublés je pense. Bises.

      Répondre
  • Dame+Titine+-+L'Atelier+de+Titine

    Toujours aussi jolie, cette robe. La coupe de la mienne est en cours.
    Juste une question sur ta technique pour la coulisse: cela raccourcit la longueur de la jupe de 3cm, non ?
    Comme raccourcir ou rajouter 3cm à la coupe n’est pas une option dispo pour moi, je pense mettre de la laminette cousue à cheval sur la couture de jonction corsage/jupe.

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *